Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Tour du monde de l'e-commerce en 6 clics

Publié par François Deschamps le

L'e-commerce est en mouvement, et pas uniquement en France. Sélection de six actualités marquantes, repérées dans des publications internationales, en janvier 2014.

Je m'abonne
  • Imprimer

Chine : Jingdong, rentable pour la première fois depuis 2004

Le numéro 2 de l'e-commerce chinois, Jingdong, a généré au troisième trimestre 2013, et pour la première fois depuis son lancement en 2004, des bénéfices. Lors de la publication de ses chiffres pour l'année 2013, Jingdong a dévoilé un chiffre d'affaire global de 16,39 milliards de dollars, soit une hausse de plus de 60% par rapport à 2012 (9,8 milliards de dollars). Les ventes en ligne ont été réalisées pour 70% d'entre elles par le détaillant lui-même, tandis que les 30% restant proviennent des vendeurs professionnels commercialisant leurs produits sur la place de marché de Jingdong.

Source : Internet Retailer, janvier 2014

Russie : fiabilité et sécurité encourageraient les internautes à acheter davantage

La Russie est le premier marché du e-commerce en Europe de l'Est, pourtant, en moyenne, les e-acheteurs russes n'effectuent un achat qu'une seule fois par an. Non sans raisons. Selon une étude de Landor Associates menées par l'institut d'études Toluna, leurs principales préoccupations lorsqu'ils achètent en ligne, portent sur la fiabilité (pour 56% d'entre eux) et la sécurité (51%). En revanche, la rapidité de livraison ne semble pas représenter un problème pour des nombreux répondants, même dans ce pays dont l'étendue géographique est si vaste qu'elle est souvent considérée comme un obstacle à l'achat en ligne.

Source : eMarketer, janvier 2014

Royaume-Uni : Une pétition dénonce des conditions de travail "humiliantes" chez Amazon

Une pétition a été mise en ligne au Royaume-Uni, afin de demander au CEO d'Amazon Jeff Bezos, de payer "le minimum vital" le personnel travaillant pour Amazon UK. La pétition a reçu plus de 40 000 signataires en deux jours. Lancée sur le portail Change.org, la pétition présente une photo de travailleurs dans un entrepôt de la firme affublée de la légende, "Amazon UK : tout ce que nous voulons pour Noël est un juste salaire". Dans le descriptif de la pétition, il est ainsi expliqué que les 15 000 travailleurs de l'e-commerçant employés pour affronter le rush de Noël, "ne gagneront pas assez pour s'offrir l'essentiel de ce dont ils ont besoin pour vivre".

Source : The Guardian, décembre 2013

USA : Zappos veut en finir avec ses managers

L'e-commercant américain Zappos adopte un nouveau mode d'organisation d'entreprise, consistant à supprimer les postes de managers dans la société. Zappos entend ainsi en finir avec la hiérarchie classique des entreprises en se débarrassant de ces statuts, du moins en interne. Annoncée aux employés lors d'une réunion de fin d'année, l'initiative repose sur une approche appelée "Holacratie", dont le principe est de remplacer la chaine décisionnelle pyramidale de l'entreprise, par une série de cercles autonomes de salariés. Selon les dirigeants de Zappos, cette démarche s'inscrit dans une volonté d'éviter à ses 1 500 salariés d'évoluer dans une entreprise devenant trop rigide, et trop bureaucratique à mesure qu'elle grandit.

Source : Washington Post, janvier 2014

Inde : une modification des lois sur l'e-commerce exaltent Amazon et eBay

Alors que l'Inde est sur le point de reconsidérer les restrictions légales sur les investissements étrangers dans le secteur du e-commerce indien, deux des plus grandes sociétés américaines dans le monde - Amazon et eBay -, trépignent d'impatience à l'idée de conquérir ce qu'elles considèrent comme étant leur dernière barrière à franchir. Jusqu'à présent, Amazon et eBay ne pouvaient être présents sur le marché indien qu'à travers leur market place, sans possibilités de commercialiser leurs propres marchandises. Elles ne sont donc pas en mesure d'entrer en concurrence frontale avec les leaders locaux du secteur, tels que Flipkart (photo ci-dessus).

Source : TechCrunch, janvier 2014

Twitter lance Vine sur le Web

Twitter, propriétaire de l'application "Vine", a annoncé le lancement du service sur le Web. Pour y accéder, il suffit de s'identifier via un compte Vine, le nouveau site permettant aux utilisateurs de parcourir les vidéos, avec en outre, la possibilité de les visionner sur un écran de télévision. Pour le reste, le site Web fournit les mêmes fonctionnalités que l'application.

Source : TheNextWeb, Janvier 2014

Chef de rubrique Commerce mobile pour E-Commerce Magazine et ecommercemag.fr. Applis, levées de fonds, nouvelles technologies, création de [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet

Retour haut de page