Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

13 célébrités qui investissent dans les technologies du digital

Publié par Dalila Bouaziz le

Aux États-Unis comme en France, de plus en plus de célébrités de l'univers de la musique, du cinéma ou encore du sport investissent dans les technologies du digital. Zoom sur treize d'entre elles.

Je m'abonne
  • Imprimer

Les stars qui investissent dans les technologies du digital

Aux États-Unis comme en France, de plus en plus de célébrités de l'univers de la musique, du cinéma ou encore du sport investissent dans les technologies du digital. Zoom sur treize d'entre elles.

Kim Kardashian

La star de la téléréalité a placé trois millions de dollars dans deux start-up : Shoedazzle.com, plateforme d'e-commerce spécialisée dans les chaussures et la maroquinerie en 2009; la seconde, Glu Mobile, studio de jeux vidéos, en 2013. Elle a ainsi prêté son image à un jeu "Kim Kardashian Hollywood" dupliqué en application mobile, un jeu qui rapporte d'importants bénéfices à Kim Kardashian. L'application permet de vivre virtuellement la vie d'une starlette en devenir coachée par Kim Kardashian. Le but du jeu est de devenir la personne la plus populaire du monde virtuel. La chanteuse Katy Perry vient également de signer avec Glu, le jeu sortira à la fin de l'année.

Leonardo DiCaprio

L'acteur américain a investi 4 millions de dollars dans la start-up Mobli, un réseau de partage de photos et de vidéos créé à Tel-Aviv en 2011 sur le modèle d'Instagram. Leonardo DiCaprio est également conseiller au sein de la start-up, où il met à disposition sa notoriété en donnant ses avis sur les réseaux sociaux et son carnet d'adresses. D'autres célébrités ont depuis rejoint Mobli comme l'acteur Tobey Maguire (aux côtés de Leonardo DiCaprio), la joueuse de tennis Serena Williams ou le cycliste Lance Amstrong.

Ashton Kutcher

Ashton Kutcher est un serial investisseur averti et respecté. Depuis 2007, il a investi dans près de 13 start-up qui se sont imposées dans leur domaine, telles que Spotify, Airbnb, Foursquare, ou encore Uber. Certaines de ces sociétés figurent au portefeuille d'A-Grade Investments, le fonds d'investissements qu'Ashton Kutcher a co-fondé en 2011 avec Guy Oseary et Ron Burkle. Par ailleurs, l'acteur américain possédait à titre personnel des parts dans le logiciel Skype, revendues lors du rachat de l'entreprise par Microsoft en 2011.


Dr Dre

Joli jackpot pour Dr. Dre : le rappeur et producteur avait lancé Beats, une start-up de musique connue pour ses casques audios haut de gamme, en 2008. Il l'a revendu l'année dernière à Apple pour... 3 milliards de dollars. Depuis, il a été embauché par Apple comme conseiller. Dr. Dre relance en juin prochain son service de streaming payant, Beats.

Jay-Z

La star du rap américain a officiellement lancé la plateforme payante de streaming musical, Tidal, le 30 mars dernier. Sur un modèle très proche du site de streaming suédois Spotify ou encore Deezer, et riche d'un catalogue de 25 millions de titres, Tidal a été acquis par Jay-Z en janvier 2015, contre la somme de 56 millions de dollars. Afin de s'assurer le succès de son portail, Jay-Z est parvenu à réunir à ses côtés les célébrités Madonna, Beyoncé, Kanye West, Rihanna, NIcki Minaj Arcade Fire ou encore Daft Punk... au total une douzaine d'artistes de renommée internationale, ont pris part au capital de Tidal.


Justin Bieber

Le jeune chanteur canadien a très tôt joué les business angels en investissant dans plusieurs start-up telles que Spotify, le service de musique à la demande mais aussi en investissant 1,1 million de dollars pour Shots, un réseau social de partage de photos destinés aux adolescents. Les utilisateurs y postent des selfies qui peuvent être likés mais pas commentés, pour protéger les utilisateurs du cyber-harcèlement.La star est également engagée auprès d'une plateforme de vidéo en direct, Tinychat.

Frédéric Michalak

En mars 2014, le rugbyman français Frédéric Michalak a investi dans la start-up française Snapfan, une application mobile qui permet de personnaliser les photos des fans de sport (football, rugby, basketball, tennis, handball, etc) avec différents styles, filtres et données en temps réel des matchs de leurs équipes favorites (score en direct, statistiques, buts, etc).

Lady Gaga

Pourtant bien entourée, avec notamment son ancien manager Troy Carter qui possède des parts dans une quarantaine de start-up, les investissements de Lady Gaga ne s'avèrent pas toujours très payants. En 2011, elle investit sur le réseau social spécialisé dans la musique BackPlane, rebaptisé depuis "Place", aux côtés d'Eric Schmidt le CEO de Google, mais la start-up peine à trouver son modèle économique. Elle a également connu un échec sur Turntable.fm, un réseau social de partage de musiques mais cette fois-ci avec le rappeur Kanye West, pour un investissement de 7,5 millions de dollars. La plateforme a fermé en 2013.

Tony Parker

Les footballeurs Thierry Henry, Robin Van Persie et Cesc Fabregas, ont investi en décembre 2014 aux côtés de Tony Parker, 2 millions de dollars auprès de la start-up anglais Grabyo. Le basketteur de la NBA a ainsi pris une participation de 2% au capital de l'entreprise pour la somme de 400 000 euros. L'application permet aux diffuseurs et détenteurs de vidéos de modifier et de partager en temps réel du contenu sur les réseaux sociaux Twitter et Facebook. Grabyo a déjà collaboré avec plusieurs chaînes anglaises comme BSkyB, ITV, et Channel 5, mais aussi dans le cadre d'événements sportifs : durant la Coupe du Monde de Football, Wimbledon, la Ryder Cup et la Ligue des champions.


Fabrice Éboué

L'humoriste français a investi dans la start-up AfroStream, le Netflix africain, qui propose une sélection de films africains, afro-américains et afro-caribéens produits à travers le monde. Celle-ci a signé en février dernier un accord avec TF1 et proposera au mois de mai prochain un service de vidéo à la demande.

Justin Timberlake

Après avoir racheté avec d'autres investisseurs MySpace en 2011, Justin Timberlake est devenu le co-propriétaire d'une entreprise de technologie audio AfterMaster spécialisée dans l'amélioration et le remastering de sons audios. Il possède également des participations auprès des start-up, Stipple, ou encore Dekko.

Will.i.am

Directeur d'innovation créative chez Intel durant quelques mois en 2011, Will.i.am s'est depuis lancé dans un projet de smartwatch, la Puls. Conçue par sa propre société I.am +, après deux années de travail et une équipe de 35 ingénieurs, la montre connectée présente un écran incurvé, mais aussi une carte SIM lui permettant de fonctionner sans smartphone. Sa date de commercialisation n'est pas encore connue.

Jessica Alba

L'actrice américaine a crée en 2012 Honest Company, un site marchand dédié aux produits pour enfants bios et non-toxiques. Associée à un ancien dirigeant d'ONG militant en faveur de la protection des enfants contre les matières toxiques, Honest Company a levé près de 122 millions de dollars depuis ses débuts et se prépare à une introduction en Bourse. Aujourd'hui, 80% des revenus du portail proviennent d'un modèle d'e-commerce par abonnement, consistant à approvisionner régulièrement ses clients en produits pour bébés. Le chiffre d'affaires devrait atteindre 150 millions de dollars cette année. Honest Company serait aujourd'hui valorisée à 1 milliard de dollars.

Chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et Relationclientmag.fr, ainsi que les magazines print associés, je couvre l'actualité des [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet

Retour haut de page