Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Schmidt Groupe vise 1 milliard de C.A. d'ici 2030

Publié par Marie-juliette Levin le - mis à jour à
Anne Leitzgen, présidente et petite fille du fondateur de Schmidt.
Anne Leitzgen, présidente et petite fille du fondateur de Schmidt.

Le fabricant de cuisine affiche une croissance de 29% en fin d'année, soit 130 millions d'euros de C.A additionnel sur un marché très porteur. Digital, e-commerce, international, et déploiement industriel sont les principaux axes de développement du groupe.

Je m'abonne
  • Imprimer

Le groupe Schmidt, licorne alsacienne en 2030 ? C'est en tout cas le souhait d'Anne Leitzgen, sa présidente et petite fille du fondateur, qui revendique l'esprit start-up de cette entreprise créée en en 1934. En effet, le spécialiste de l'aménagement de l'habitat sur mesure, a vu en 2020, son activité s'envoler sous l'effet de confinements à répétition et de projets de réaménagement des intérieurs. Ainsi, le groupe - et ses deux marques Schmidt et Cuisinella (lancée en 1992) - qui se définit comme " un artisan industriel au service de l'art de vivre ", affiche de grandes ambitions avec un objectif d'un milliard d'euros de chiffre d'affaires d'ici à 2030 contre 649 millions d'euros en 2021 (511 millions en 2020). " Il y a eu un recentrage sur l'habitat ces deux dernières années et sur les marques fabriquées en France.

1000 magasins en 2030

Par ailleurs, nous pensons atteindre 3 milliards d'euros de chiffre d'affaires généré par notre réseau de 1000 magasins d'ici à 2030 (contre 1,9 milliard en 2021 avec 807 magasins) ", détaille Laurent Blum, DG de Schmidt Groupe. A l'international, le groupe est implanté dans 27 pays et en Europe, 40 ouvertures de magasins sont attendus d'ici la fin de l'année 2021. D'ici 10 ans, l'activité à l'international devrait représenter 20% du C.A (contre 13% aujourd'hui). Pour atteindre ces objectifs, le groupe entend accélérer sur l'innovation, la capacité de production, la diversification et l'omnicanalité. " Pas moins de 150 millions d'euros seront investis dans la capacité industrielle d'ici 2025 ", ambitionne le DG. Des embauches sont attendues pour accompagner cette évolution soit 400 salariés supplémentaires en plus des 1770 actuels. " Du renfort, mais aussi de nouveau métiers... " et un accent sur la formation à travers l'école interne. Au-delà des cuisines, le groupe espère trouver des leviers de croissance en proposant du rangement, de l'aménagement intérieur, des meubles, espaces de travail, bibliothèques, dressing (soit 20% du CA dans les 10 ans).

Nouveau site e-commerce

Autre nouveauté pour l'enseigne, le déploiement du digital. Et notamment, le lancement en 2021 de deux sites vitrines pour les deux marques. Pas de vente de cuisine en ligne mais des accessoires et objets de décoration pour la maison et le référencement de 1.000 produits en fin d'année dans l'univers de la décoration (luminaires, tables, chaises, miroirs, petite décoration...). Le groupe se met au diapason de l'omnicanalité avec une expérience phygitale " sans couture " du web au magasin : le vendeur récupère toutes les informations laissées par le client sur son compte en ligne et prépare son RDV en conséquence. En " physique ", au magasin, il propose au client de co-construire son projet. Le vendeur est désormais équipé de tablettes numériques et de lunettes de réalité virtuelle pour faire vivre une expérience immersive plus intense et plus riche en magasin. " Nous espérons réaliser 20% du C.A. avec le digital (dont 10% de E-commerce). Sachant que 20% des visites en boutique sont issues du web ", précise Laurence Chrétien, responsable de la Relation Humaine du groupe.

Certification B Corp en vue

Autre défi de taille, concilier RSE et développement de l'entreprise. " Demain, Schmidt Groupe sera RSE ou ne sera pas. Respect des hommes et de l'écosystème font partie des valeurs du groupe ", martèle Anne Leitzgen. Ainsi, l'entreprise est en attente de la certification B Corp, pour ancrer son impact positif sur toute la chaine de valeur. Enfin, les marques Cuisinella et Schmidt contribuent à la stratégie RSE en développant des innovations éco-responsables. La dernière en date : la création de façades de meubles fabriquées intégralement à partir de bois issu de filières de recyclage (palettes, meubles...).

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande