En ce moment En ce moment

Alibaba explose le compteur avec son Single Day 2020

Publié par CHRISTINE MONFORT le | Mis à jour le
Alibaba explose le compteur avec son Single Day 2020

L'édition 2020 du Single Day d'Alibaba a tenu ses promesses et prouvé que les consommateurs chinois ont décidément tourné la page du Covid-19. Les marques mondiales comme les petites marques ont contribué à cette grande fête du e-commerce.

Je m'abonne
  • Imprimer

A quelques minutes ou secondes près, le compteur du Single Day d'Alibaba s'apprêtait à passer un nouveau cap symbolique ! Mais c'est bel et bien sur le montant de 498,2 milliards de yuans (74,1 milliards de dollars et 62,9 milliards d'euros) que s'est achevée, mercredi 11 novembre à 17h (heure française), l'édition 2020 du "double 11", premier événement mondial du e-commerce. Un nouveau record par rapport aux 268,4 milliards de yuans de 2019, qui s'explique aussi par le fait que les ventes de l'édition 2020 ont pu s'étaler sur quatre jours, avec une première vague du 1er au 3 novembre, puis lors du traditionnel 11 novembre. Dès le matin du 11 novembre, Alibaba avait annoncé que plus de 340 entreprises, dont Apple, Nike, Adidas, L'Oréal, Estée Lauder et Lancôme, avaient déjà dépassé les 100 millions de yuans de ventes.

L'évolution du compteur a été relayée en direct à l'occasion d'un événement virtuel "Comprendre le 11 : le mégafestival du shopping d'Alibaba", dont la diffusion coïncidait avec les 30 dernières minutes de l'événement. Dans cette année si particulière, où les consommateurs chinois n'ont pu assouvir à l'étranger leur soif de produits haut de gamme, le programme a mis en avant toute l'infrastructure mise à disposition des marques internationales par Alibaba, le rôle des " KOL " (key Opinion Leaders) dans la mise en avant des produits à travers différentes sessions de live streaming... Les dirigeants du groupe ont aussi tiré les premiers enseignements de cette 12e édition du Global Shopping Day. " Les résultats extraordinaires du Single Day 2020 ont montré à quel point et avec quelle vitesse l'économie chinoise s'est remise de la pandémie du Covid-19, s'est par exemple félicité Michael Evans, président d'Alibaba Group. Grâce à la technologie, le marché chinois est ouvert à l'ensemble du monde, pour les grandes marques comme les plus petites. Pour toutes ces marques, une stratégie chinoise et digitale est essentielle pour préparer l'avenir. "

Pour cette grande fête du commerce post-Covid, Alibaba avait convié quelques stars, notamment Michael Jordan, égérie de la marque de soins à base de chanvre et de cannabidiol Uncle Bud, entrée sur le marché chinois grâce à un partenariat avec Tmall, plateforme d'Alibaba qui accompagne les marques étrangères à développer leurs activités en Chine. Pour l'occasion, l'ancien joueur de la NBA avait réalisé le premier livestream de la marque en Chine. Cette dernière a aussi pu s'appuyer sur le " pitch fest " pour se développer sur le marché chinois, a-t-il expliqué. La créatrice de mode Diane von Furstenberg était aussi de la partie, " très flattée que ses créations plaisent à une nouvelle génération de consommatrices chinoises ". Andy Mooney, patron de Fender Guitars, le plus célèbre fabricant mondial de guitares électriques, a témoigné à quel point cet événement était essentiel pour le développement de sa marque à l'international et sur le marché chinois. Des marques françaises ont été mises en avant dans le programme : L'Oréal, mais aussi Christofle, qui a ouvert en mai 2020 un espace de vente sur Tmall. L'entreprise d'orfèvrerie et des arts de la table française participait pour la première fois au Single Day, de même qu'Etam et Lune de Miel.


Parmi les 200 marques de luxe qui ont rejoint le Single Day cette année, on compte par exemple Montblanc et Piaget. Cartier a présenté plus de 400 produits lors de son premier show sur Taobao Live. Les livestreams du luxe, présentés pendant les préventes de début novembre, ont atteint "770 000 vues en deux heures", a expliqué le géant du e-commerce. Signe s'il en fallait que la pandémie n'a pas eu raison du goût des Chinois pour le luxe !


Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet

Retail

Par Christophe Cotin Valois, CEO de Welcome Max, agence conseil design et test UX-CX

À l'heure du "tout digital", pourquoi les catalogues de Noël en ligne ressemblent toujours à des PDF ?

Retail

Par La rédaction

La rédaction a réalisé pour vous une sélection d'informations percutantes. Au menu cette semaine: la Belgique réfléchit à interdire les tickets [...]