En ce moment En ce moment

[#1to1Monaco] Le Groupe DPD dévoile son baromètre "E-shopper 2018"

Publié par le | Mis à jour le
[#1to1Monaco] Le Groupe DPD dévoile son baromètre 'E-shopper 2018'
© Scanrail - stock.adobe.com

Le transporteur présente les résultats de son baromètre sur les comportements et attentes des e-acheteurs en France mais aussi en Europe. Enseignement clé, le marché français est en léger retrait de la moyenne européenne sur l'achat en ligne.

Je m'abonne
  • Imprimer

Premier constat du baromètre européen réalisé par DPD Group entre mai et juillet 2018, auprès de 25 000 e-acheteurs dans 21 pays, le marché de l'e-commerce n'est pas encore arrivé à maturité avec une moyenne européenne de 11,5% des achats réalisés en ligne, 13,5% pour le Royaume-Uni et 10,3% pour la France. Le marché demeure très marqué par les différences culturelles européennes.

"L'e-shopper français a une fréquence d'achats moitié moins que le Royaume-Uni, analyse Jean-Claude Sonet, directeur marketing de DPD Group. La France a encore de belles perspectives de croissance, elle se distingue également dans les catégories en tête des achats en ligne." En effet, alors que pour l'ensemble des pays européens, les trois catégories phares sont la mode, les chaussures et les livres, en France la beauté supplante les livres dans l'e-commerce. Autre constat, les achats alimentaires et les boissons fraîches commencent à émerger dans les achats en ligne.

La réputation du site, critère fort dans l'acte d'achat

" Les e-shoppers donnent une grande priorité à la présence de la marque sur les réseaux sociaux, ils jouent un rôle décisif dans le choix d'un site web, souligne le directeur marketing. 31% des cyberacheteurs choisissent un site marchand influencé par les médias sociaux et les influenceurs. "


La mobilité est également une tendance forte avec 47% des achats réalisés sur mobile, la France se distingue une nouvelle fois avec une moyenne plus faible de 37%.

La confiance, un élément clé

Le baromètre révèle un besoin de confiance sur l'ensemble du parcours client. "La confiance reste un élément clé dans le choix d'un site marchand, explique Jean-Claude Sonet, directeur marketing de DPD Group. La sécurisation des paiements est très importante pour les consommateurs français avant même l'application du Règlement général sur la protection des données."


Le développement de nouvelles modalités de livraison

La livraison à domicile perd du terrain par rapport à d'autres solutions alternatives comme les points relais même si elle reste privilégiée par 80% des acheteurs. "Les habitudes sont différentes selon les pays mais les consommateurs européens souhaitent avoir une multiplicité de choix dans les lieux de livraison et avoir une véritable flexibilité", souligne le directeur marketing. 53% des Français apprécient la livraison en point relais, spécificité française, là où les Estoniens privilégient les consignes à 80%.


Plus surprenant, les acheteurs souhaitent connaître le transporteur, un élément fort pour 70% des Français au moment de l'achat.


Je m'abonne

Journaliste pour Ecommercemag.fr, Relationclientmag.fr et E-marketing.fr. Je suis en veille sur le retail, la consommation, mais pas que...

...

Voir la fiche
Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Retail

Par Stéphanie Marius

Après une année 2018 en croissance, Fnac Darty enregistre une hausse de son chiffre d'affaires au premier trimestre 2019 et poursuit sa stratégie [...]