Quelles sont les différentes formes de e-commerce ?

Publié par Brand Voice le | Mis à jour le
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
Quelles sont les différentes formes de e-commerce ?

Vous souhaitez démarrer une activité de commerce en ligne mais vous aimeriez mieux connaître l'environnement numérique avant de vous lancer ? Sachez qu'il existe diverses formes de e-commerce et plusieurs manières de s'y prendre pour vendre des produits sur Internet !

Je m'abonne
  • Imprimer

Qu'est-ce que le e-commerce ?

Le e-commerce ou commerce en ligne est une activité dématérialisée qui consiste à vendre des produits et des services à des clients à partir d'une plateforme Internet spécifique.

Il peut s'agir d'une plateforme " propriétaire " pour laquelle vous disposez de droits d'accès en tant qu'administrateur, mais aussi d'une marketplace qui joue le rôle d'intermédiaire entre vous le client final.

Ainsi dans la plupart des cas, les plateformes permettent de superviser la logistique et l'exécution des commandes, que ce soit de manière directe ou par l'entremise d'un tiers. Pour les particuliers et les professionnels désireux d'optimiser la gestion des stocks, il existe actuellement des alternatives intéressantes, comme par exemple le dropshipping.

Le e-commerce est désormais bien implanté dans le paysage, et est apprécié par un nombre croissant d'internautes pour sa souplesse et son efficacité. La Fédération e-commerce et vente à distance (FEVAD) estime ainsi le chiffre d'affaires du e-commerce en France à 112 milliards d'euros pour l'année 2020. La digitalisation du commerce de détail a connu dans la foulée une forte augmentation, très certainement à cause du contexte de crise sanitaire (1).

En d'autres termes, le lancement d'une activité digitale peut, à l'heure actuelle, avoir bien des avantages à condition toutefois de bien choisir son modèle économique.

Quels sont les différents types de e-commerce ?

Selon la nature de votre projet e-commerce, il peut être intéressant de se pencher sur les quelques modèles ci-dessous :

- Le e-commerce B2C : il s'agit du modèle le plus courant dans le contexte du commerce électronique, permettant de mettre en relation une entreprise avec un consommateur (comme par exemple dans le cas d'un détaillant de chaussures en ligne).

- Le e-commerce B2B : ce modèle concerne prioritairement les ventes réalisées entre deux entreprises, comme dans le cas d'une relation digitale entre un fabricant et un grossiste par exemple.

- Le e-commerce C2C : dans ce cas bien particulier, on parle de relations de vente exclusivement entre deux consommateurs. Ce modèle peut être observé sur certains sites comme eBay ou Amazon.

A ce stade, sachez qu'il existe bien entendu d'autres modèles économiques en ligne, permettant de répondre à vos contraintes en matière de logistique. On pense par exemple au dropshipping, qui vous permet de vous concentrer exclusivement sur la communication et le marketing de votre activité, sans vous soucier outre-mesure des stocks dont vous déléguez la charge à un intermédiaire.

Qu'est-ce que le dropshipping ?

Le dropshipping est une nouvelle manière de pratiquer une activité de commerce en ligne, plus souple pour les particuliers comme pour les professionnels.

Concrètement, il s'agit d'une solution qui permet au vendeur de déléguer un certain nombre de tâches à un intermédiaire, représenté la plupart du temps par un fournisseur ou un grossiste. Le principe est simple : un client passe commande sur votre plateforme. Vous vous chargez ensuite de passer commande auprès de votre fournisseur, qui se charge de livrer le produit à l'adresse indiquée par le client.

Voici un guide complet proposé par la solution Dropizi : https://www.dropizi.fr/p/dropshipping.

En y regardant de plus près, on constate que bien des plateformes appelées aussi " marketplaces " utilisent régulièrement ce type de modèle économique depuis de nombreuses années : on pense notamment à Rue du Commerce, mais aussi à Amazon ou Ebay.

En bref, vous l'aurez compris : en tant que e-commerçant, votre tâche principale consiste à vendre des produits. La gestion des stocks est une activité annexe indispensable, mais qui peut ralentir considérablement votre activité sur le plan administratif et stratégique, surtout si vous êtes un particulier. Dans tous les cas, le dropshipping vous permet de vous focaliser sur la réussite de vos objectifs, à savoir : réaliser des ventes et générer du chiffre d'affaires.

Quels sont les avantages du dropshipping ?

Le commerce en ligne de type dropshipping a plusieurs avantages que nous vous proposons de détailler ci-dessous :

- L'optimisation de la logistique : comme nous venons de le voir plus haut, le dropshipping est une méthode qui vous permet de vous concentrer en priorité sur les ventes. Vous confiez ainsi la gestion des stocks, la préparation des colis et l'envoi à un grossiste qui se charge de ces tâches au service de votre activité.

- Un investissement financier extrêmement faible : en effet, la méthode du dropshipping vous permet de créer un site de vente en ligne très rapidement, et sans générer de frais conséquents. La gestion des stocks représente en effet un coût important pour les commerçants en ligne, tandis qu'avec un fournisseur à vos côtés, il vous suffit simplement d'ajouter à votre site marchand les références souhaitées issues de son catalogue.

On pourra toutefois relever quelques inconvénients à ce système de vente en ligne tripartite : en premier lieu, la dépendance du vendeur à une plateforme, qui fonctionne selon des règles et des exigences très précises.

La dépendance avec le grossiste est également une réalité : en effet, votre interlocuteur peut très bien stopper la production de ses produits du jour au lendemain ! Ce qui peut avoir un impact direct sur votre activité. Pour prévenir ce genre d'incidents, n'hésitez pas à mettre en place une bonne communication entre vous et votre fournisseur.

Vous en savez désormais plus sur les formes de e-commerce et le dropshipping. Pour réussir pleinement vos objectifs et vous lancer efficacement dans la vente en ligne, gardez à l'esprit ces trois conseils clés : choisissez une niche en concentrant votre attention sur des produits bien spécifiques, créez-vous un branding fort et n'hésitez pas à favoriser des produits tendance !

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet

Retail

Par Marie-Juliette Levin

Franck Gervais s'est illustré chez Thalys, voyages-sncf.com ou le groupe Accor en menant la transformation de ces grandes marques vers plus [...]