Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

48 % des enfants indiquent qu'il y a trop de publicité sur les réseaux sociaux, selon une étude de Heaven

Publié par Pierre-Nicolas Krimianis le | Mis à jour le
48 % des enfants indiquent qu'il y a trop de publicité sur les réseaux sociaux, selon une étude de Heaven

Heaven présente les résultats de la 7ème édition de son étude Born Social, réalisée en partenariat avec l'association Génération numérique. Son but ? Explorer le comportement des utilisateurs « invisible », dresser le portrait d'une génération née avec les médias sociaux, et comprendre leur relation aux marques.

Je m'abonne
  • Imprimer

Les réseaux sociaux remplacent t-ils les billes, cartes Pokemon, ou marelles des cours de récréation ? Du moins, c'est ce qu'il en ressort, d'après une étude de Génération Numérique, contenant les réponses de 9 967 enfants de 11 à 12 ans.

Le temps passé sur le téléphone portable explose ces dernières années. 45 % des enfants interrogés (panel de 9967 enfants de 11 à 12 ans) ont connaissance des applications de suivi de temps passé (+20 points par rapport à 2020). 4 enfants équipés de mobile sur 10 considèrent eux-mêmes passer trop de temps sur leur téléphone (+10 points en 2 ans).

Les réseaux sociaux, en théorie, interdisent l'accès aux enfants de moins de 13 ans. Une réallité facile à contourner, simplement en falsifiant sa date de naissance. 87 % ont avoué utiliser au moins une application sociale. L'usage des applications de messagerie (type WhatsApp, Messenger...) devance désormais celui des SMS. 52 % des enfants interrogés déclarent que leurs parents les géolocalisent avec leur téléphone. Ils étaient seulement 34 % en 2020.

L'application la plus utilisée parmi les enfants interrogés reste YouTube à 59,5 %, suivi de près par les réseaux sociaux comme Snapchat (54,5 %), TikTok (44,2 %) et Instagram (23,6%). Par ailleurs, 48 % des enfants indiquent qu'il y a trop de publicité sur les réseaux sociaux (+14 points en 2 ans).

Autre enseignement de l'éude, sur le volet "RSE", 8 % des enfants (panel de 200 enfants avec des quotas âges, H/F, région et CSP) déclarent avoir fait des cauchemars à propos de la planète. Pas moins de 88 % d'entre eux se sentent concernés par l'évolution écologique.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande

Retour haut de page