Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

[Etude] Prêt-à-porter: un budget en baisse mais des achats plus fréquents

Publié par Mikerlange Dalcé le | Mis à jour le
[Etude] Prêt-à-porter: un budget en baisse mais des achats plus fréquents

Plus d'un achat sur trois est effectué en ligne et les dépenses en vêtements de seconde main augmentent de 55% par rapport à 2020 en France, selon l'Observatoire Natixis Payments, sur l'évolution de la consommation du prêt-à-porter en France en 2021.

Je m'abonne
  • Imprimer

Nonobstant l'atténuation des contraintes sanitaires, les acheteurs restent attachés au format de l'achat digital. Selon les chiffres partagés par Natixis Payments, entité spécialisée dans le domaine des paiements et émetteur de cartes Visa, 34% des achats sont réalisés en ligne en 2021, soit plus d'un achat sur trois. A contrario, en 2019, l'e-commerce représentait à peine 14% des transactions, pour grimper jusqu'à 21% en 2020. Il faut noter que malgré la diminution du pouvoir d'achat, la fréquence des dépenses s'est multipliée. Le flux d'achats en ligne des Français a connu une grande croissance mais le montant des paniers a baissé. Le panier moyen est passé de 66,58€ en 2020 à 51,48€ en 2021, soit une baisse de 22,7%.

En ce qui concerne le montant des transactions, le marché a doublé de volume en deux ans, il a augmenté de 64% par rapport à 2020, et de 98% par rapport à 2019. Natixis relève que les moins de 24 ans dépensent davantage dans le prêt-à-porter et rattrapent les autres classes d'âge, habituellement plus dépensières (25-54 ans). Cette tendance est encore plus marquée en ligne: en effet, les moins de 24 ans augmentent leurs dépenses de 27% en magasin entre 2019 et 2021, et de 154% en ligne. Les moins de 24 ans dépensent plus que leurs aînés lors de leurs achats: le panier moyen des moins de 24 ans affiche un montant de 24€, contre 21,32€ chez les 65 ans et plus, suivis des 45-54 ans (20,77€). Par ailleurs, les 25-44 ans sont de loin les plus dépensiers en achats de seconde main avec 58% des dépenses totales.

Les acheteurs se tournent progressivement vers la consommation responsable

Les Français sont de plus en plus nombreux à changer leurs habitudes de consommation dans la mode, ils jettent leur dévolu sur le secteur de la seconde main. Les sites en ligne de seconde main ont comptabilisé une hausse de 78% de clients en 2021. Par rapport à 2019, le nombre d'achats en 2021 a bondi de 140%. La clientèle du secteur de la seconde main est largement féminine, puisque 82% des transactions sont réalisées par des femmes. Le marché de la seconde main continue de faire ses preuves, quoiqu'il faille attendre 2022 pour statuer si cette tendance va se pérenniser.

Méthodologie

Au lendemain de la Fashion Week 2021, Natixis Payments a examiné les données de son observatoire (données anonymisées des cartes bancaires BPCE) et a analysé les transactions anonymisées effectuées par les cartes bancaires transitant par ses plateformes.


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande