Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

[En images] La Samaritaine de retour sur la scène parisienne

Publié par Dalila Bouaziz le

Après 16 ans de fermeture et pas moins de 750 millions d'euros d'investissements pour rénover cet édifice emblématique de la vie parisienne -fondé en 1870-, la Samaritaine rouvre ses portes ce 23 juin. Le grand magasin de 20 000 mètres carrés, appartenant à LVMH, réunira plus de 600 marques et se veut l'incarnation de l'art de vivre à la française. Le bâtiment abritera également un hôtel de luxe, des bureaux, des logements sociaux et une crèche.

Je m'abonne
  • Imprimer
© Matthieu Salvaing Un bâtiment emblématique de 151 ans en pleine renaissance

Fermée en 2005 pour des raisons de sécurité, la Samaritaine -fondée en 1870 par Ernest Cognacq et Marie-Louise Jaÿ (NDLR : le couple commence avec une échoppe au coin des rues de la Monnaie et du Pont-Neuf puis s'étend petit à petit dans les boutiques mitoyennes- est rachetée en 2001 par LVMH à hauteur de 55% (puis 100% en 2010). Le Groupe de Bernard Arnault a confié à DFS, leader mondial de la vente de produits de luxe destinés aux voyageurs, la conception et la gestion du grand magasin.

Il a fallu dix ans à LVMH pour obtenir la validation de son permis de construire afin de lancer un ambitieux projet de rénovation (un investissement de 750 millions d'euros). Entre 2012 et 2015, les travaux sont suspendus en raison des nombreux recours d'associations de sauvegarde du patrimoine contestant la réalisation d'une façade tout en verre, côté rue de Rivoli, une construction moderne de l'agence d'architecture japonaise Sanaa. Joyaux de l'Art nouveau et de l'Art déco, les quatre bâtiments - dont un classé aux Monuments historiques - ont subi une lourde restructuration qui devait également respecter et revaloriser les éléments d'époque: mosaïques, émaux, verrières ou encore garde-corps en fer forgé (Eiffel).

Le magasin centré à présent sur la mode et les cosmétiques -le grand bazar a disparu- occupe 20 000 m² (contre quelque 30 000 m² au moment de sa fermeture), des "espaces magnifiés par le cabinet Sanaa mais aussi Hubert de Malherbe, Ciguë ou encore Yabu Pushelberg", explique LVMH. La Samaritaine s'est enrichie d'un hôtel de luxe Cheval Blanc de 72 chambres qui ouvrira le 7 septembre. Le bâtiment accueillera également 15 000 m² de bureaux, une crèche de quartier de 80 lits (en cours d'agrément) et 96 logements sociaux gérés par Paris Habitat.



Chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et Relationclientmag.fr, ainsi que les magazines print associés, je couvre l'actualité des enseignes [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet