Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

#TEC22 Qui sera élu Personnalité e-commerce de l'année 2022 ?

Publié par le
Je m'abonne
  • Imprimer

Amandine de Souza, directrice générale du BHV Marais et d'Eataly

Depuis quatre ans, Amandine de Souza multiplie les chantiers avec en ligne de mire la transformation omnicanale du BHV Marais. Créé en 1856, ce grand magasin parisien n'avait pas réalisé sa mue. "Il y avait tout à construire sur le digital car rien n'existait, explique la dirigeante. Une feuille de route absolument géniale à développer sur une marque forte très connue des Parisiens". Dès son arrivée, elle lance le site e-commerce positionné sur la partie maison, loisirs et bricolage. "L'idée était d'avoir tout le magasin de Rivoli en ligne sur la partie maison et de l'enrichir de nouvelles offres via notre marketplace, précise-t-elle. Nous pouvons ainsi proposer des catégories que nous avons plus de difficultés à exprimer en point de vente, pour des questions d'espace, comme le mobilier de jardin". Le Covid a permis cette accélération via une approche multimarque. "Selon les mois et opérations promotionnelles, les ventes en ligne représentent entre 5 et 10 % du chiffre d'affaires de Rivoli".

En 2021, le magasin a dû fermer 107 jours. "En 166 ans, c'était la première fois de son histoire, souligne la directrice. Le BHV Marais est resté ouvert même pendant les guerres mondiales". Après un début d'année 2022 "assez morose" en raison d'une crise sanitaire alors bien ancrée, "chaque mois se révèle à présent meilleur que le précédent". Et depuis juin, les synergies avec La Redoute (appartenant également au groupe Galeries La Fayette) se renforcent avec la présence de l'assortiment bricolage du BHV sur la marketplace. "Pour La Redoute, l'enjeu est de développer des catégories adjacentes à la maison. Pour le BHV, nous nous appuyons sur un acteur au trafic colossal pour accroître notre notoriété et chiffre d'affaires dans le bricolage". Afin d'appuyer cette stratégie omnicanale, les vendeurs sont tous équipés de smartphones pour avoir accès aux différents stocks (entrepôt, e-commerce et magasins). Ils peuvent ainsi proposer aux clients une livraison "à la carte" : click and collect ou à domicile en fonction de la typologie des produits. "Nous réfléchissons pour certaines catégories, notamment les produits à destination des chiens et chats, à des partenariats avec des acteurs du quick commerce". Amandine de Souza est aussi à la tête d'Eataly, spécialiste de la gastronomie italienne, où elle lance également un site marchand pour compenser la fermeture du magasin lors des confinements. "Cela n'était pas prévu dans notre contrat de franchise, mais nous avons réussi à le négocier". Une belle réussite puisque le site fonctionne très bien. En 2023, cette dirigeante, qui a fondé un réseau de femmes dirigeantes dans le retail, s'attellera à un nouveau défi avec le replatforming de BHV. fr pour une meilleure expérience utilisateur.

^^ Votez pour cette candidate sur le site dédié

Dates

2005 : Arrivée chez Bain & Company

2009 : Rejoint le groupe Casino où elle prend la tête des activités non alimentaires en 2012, puis la direction International marchandises en 2014

2015 : Aventure start-up chez Westwing où elle prend la direction générale de la France

2017 : Fonde avec une amie Le Retail Club, un réseau de femmes dirigeantes du retail

2018 : Rejoint le groupe Galeries Lafayette en tant que directrice générale du BHV Marais et Eataly


Dalila Bouaziz et José Roda

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet

Retour haut de page