Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Top 10 de l'e-commerce Chinois : un marché à découvrir

Publié par Christelle Magaud le

La Chine représente 35% des ventes totales du e-commerce global. En croissance constante, (+21,3% en 2014), ses ventes en ligne atteindraient les 3,8 billions de dollars en 2018. Un marché qui reste largement dominé par Tmall.(Sources : China Internet Watch, http://agency.marketingtochina.com/)

Je m'abonne
  • Imprimer

1/Tmall, l'empereur du e-commerce Chinois

Tmall représente un acteur majeur dans l'e-commerce chinois, détenant près 54 % de parts de marché. Lancé en 2008, il s'est spécialisé dans la vente de marques occidentales. Il appartient au groupe Alibaba. Il répertorie des milliers de marques différentes et compte environ 40 millions de visiteurs par jour.

Fort de son succès, la plate-forme a lancé il y a un an Tmall Global pour permettre aux marques et marchands étrangers de tester le marché Chinois en cross-border.


2/ JD.com : un numéro deux discret

Sans bruit, ce géant de l'internet s'installe durablement dans l'e-commerce Chinois. Fondé en 2004, le cybermarchand comptabilise plus de 100 millions d'acheteurs ponctuels sur son site, un taux de croissance de 94% et un chiffre d'affaires de 25 milliards d'euros en 2014.

Son crédo : une offre très large, allant de l'électronique aux accessoires ménagers, en passant par les vêtements, les livres et l'alimentaire. Il détient 23,2% de parts de marché et a lancé, en avril dernier, ses services transfrontaliers d'achats par Internet, ce qui permet aux utilisateurs chinois d'acheter facilement des produits dans d'autres pays tels que les Etats-Unis, France, Royaume-Uni, et le Japon.


3/Vipshop a pour modèle Vente-Privée

Ce site a pour business model de travailler en partenariat avec des marques populaires en vendant leurs stocks à des prix discount. Un secteur porteur à en juger sa progression rapide : fondé en août 2008, Vipshop possède déjà 3,3 % de parts de marché. Et ce n'est pas fini au vu des derniers résultats : son nombre de clients actifs pour le troisième trimestre de 2015 a augmenté de 48% atteignant les 14,6 millions. Autrement dit, ce sont 5,6 millions de consommateurs chinois supplémentaires qui sont venus acheter sur le site au troisième trimestre 2015. Par ailleurs, le groupe chinois a profité de la récente introduction en Bourse de Showroomprive.com pour prendre une participation au capital de la société. Un investissement de 30 M€.


4/suning.com rayonne sur le marché des produits électroniques

Le spécialiste des produits électroniques grand public va se diversifier dans la réservation de voyage en ligne, suivant ainsi le chemin mené par jd.com. Même s'il ne possède à date que 3,2% de parts de marché, il s'agit d'une étoile montante parmi les sites marchands Chinois. Depuis 2014, la société est même cotée en bourse.


5/Gome mise sur la diversification

S'appuyant sur un vaste réseau de magasins, Gome, fondé en 1987, est spécialisé l'électronique grand public. Il se classe, avec son site marchand, à la cinquième place avec 1,6% de parts de marché. Pour occuper le terrain, Gome.com.cn se diversifie. Par exemple, en juin dernier, il a lancé un service de réservation d'hôtel.


6/Dangdang passe de libraire en ligne à cybermarchand géant

Le site Dangdang.com peut être considéré comme l'un des pionniers du e-commerce chinois. Lancé en 1999, il avait, tout comme Amazon, commencé par vendre des livres. Aujourd'hui, il s'affiche comme l'un des principaux détaillants en ligne chinois, avec un assortiment très largement diversifié. Il revendique un peu plus de 1,0 % de parts de marché et affiche des résultats en forte croissance : sur le troisième trimestre 2015, il a enregistré 12 % de clients actifs supplémentaires, soit 4,4 millions de nouveaux clients. Pour autant, son développement ne passera pas que par le net. La direction du site vient en effet d'annoncer la création en trois d'un millier de librairies physiques en Chine.


7/Yihaodian bénéficie de la puissance de feu de Walmart

,

Créé en 2008, Yihaodian est devenu en cinq ans un supermarché virtuel chinois incontournable. Son fondateur, Gang Yu, est un entrepreneur chinois revenu des Etats-Unis, qui a su faire de son site un succès foudroyant. Sa stratégie a consisté à élargir très vite l'éventail des catégories offertes ; d'abord concentré sur l'alimentaire, la boisson et les produits d'entretien, la gamme est ensuite étendue aux cosmétiques et à l'électronique, puis aux vêtements...

En 2014, sa base de clients comptait plus de 60 millions de personnes. Walmart est propriétaire à 51 % du site depuis 2011. Ce qui permet au site Chinois de bénéficier de son appui, notamment en matière de négociations d'achats.


8/Amazon Chine est à la peine

Amazon Chine n'affiche pas les même performances que son homologue américain, pouvant à peine revendiquer 1% de parts de marché. Preuve de son échec : Amazon vient d'ouvrir une boutique sur tmall.com, son concurrent. Autres alliance importantes : la marque au sourire s'est récemment alliée au catalogue Yummi77. Dans la foulée, elle s'est aussi associée à Baidu, le "Google Chinois". Cette collaboration se matérialise par le fait que le moteur de recherche Chinois sera installé par défaut sur les liseuses Kindle produites par Amazon et sur les tablettes Fire vendues en Chine; de son côté, Amazon sera intégré à la boutique d'applications mobiles Baidu.


9/ Jumei, leader de la cosmétique en ligne

Lancé en 2010, le site a tout de suite misé sur deux créneaux : la promotion et la marque. Et au lieu de payer une star, Jumei a pris son patron, Chen Ou, comme ambassadeur de marque. Rencontrant aujourd'hui un succès grandissant, Jumei propose de plus en plus de marques célèbres comme Calvin Klein, Estée Lauder, Avon, Elizabeth Arden... A date, il dispose de plus de quatre millions d'utilisateurs enregistrés.


10/ Yixun bénéficie du soutien de Tencent

Yixun clôture ce classement. Crée et géré par le groupe Tencent, le site propriétaire de l'appli de messagerie WeChat lancée en 2011, Yixun commercialise surtout des produits électroniques ainsi que des accessoires. Braun, Philips ou encore Sony font partie des marques les plus présentes sur le site. L'atout majeur de Yixun réside dans le fait que l'appli WeChat, a été pensée comme un canal d'acquisition client, en intégrant un lien direct avec la plate-forme e-commerce Chinoise Yixun. Les utilisateurs peuvent donc commander In-app.


NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet

Retour haut de page