En ce moment En ce moment

1083, une marque à la filière 100% française

Publié par Thomas Loisel le | Mis à jour le
1083, une marque à la filière 100% française

La marque de vêtements 1083 a bâti un modèle basé sur les circuits courts avec une production 100 % française en associant directement ses consommateurs.

Je m'abonne
  • Imprimer

En six ans, la marque 1083 a créé 150 emplois et vendus plus de 200 000 jeans. Une success-story matérialisée par la volonté d'un seul homme - Thomas Huriez - qui en "mal de sens " a souhaité en 2013 produire un jean made in France. Le fondateur de la marque a adopté une stratégie marketing singulière autour d'une communication de proximité. À son actif, le tour de France à vélo pour visiter ses fournisseurs, une présence sur des salons médiatisés (salon des artisans français, salon du made in France, etc.) et le tout en s'appuyant sur ses collaborateurs pour faire rayonner la marque, au-delà de la dimension éthique et écologique. "Quand j'ai lancé la marque en 2013, avec un financement participatif, je pensais vendre 100 jeans sur l'année. En deux mois, j'en ai vendu 1 000".

À l'origine de la création du centre de formation "L'école du jean" en 2017, Thomas Huriez - qui porte au passage la communication de la marque - se différencie en rejetant toute campagne marketing : "La meilleure carte de fidélité, c'est la transparence. Nous montrons, dans nos boutiques et dans nos ateliers toutes les étapes de fabrication d'un jean. Nous avons adopté un mode de distribution en circuit court avec très peu d'intermédiaires. Tout l'argent que nous n'injectons pas en marketing, nous le consacrons à la fabrication locale et l'achat de matériau qualitatif comme le coton bio", éclaire le fondateur de la marque 1083, qui a écoulé l'année dernière 40 000 jeans. 1083, qui tire son nom des deux villes les plus éloignées de l'Hexagone - de Menton à Porspoder-, est née de la conviction qu'il était possible de relocaliser en France une filière textile complète, en réinventant le jean autour de valeurs fortes : la proximité, la transparence et le respect de l'environnement. "Nous devons être cohérents du début à la fin, que ce soit dans nos ateliers de production comme dans la manière de communiquer. Nous valorisons le savoir-faire local avec des produits made in France fabriqués à partir de matières biologiques et recyclées", détaille-t-il.


Sur tous les terrains

L'aura de la marque ne s'arrête pas seulement à sa fabrication, puisqu'elle investit d'autres territoires d'expression. Ainsi, en 2020, la marque commercialisera le premier jean "100% économie circulaire", fabriqué en polyester recyclé à partir de bouteilles et de déchets plastiques ramenés dans les filets des pêcheurs. Et d'ici la fin de l'année, l'ensemble des étapes de production sera effectué entièrement en France : "Le coton est à l'heure actuelle encore industrialisé en Tanzanie, mais nous allons proposer au cours de l'année un jean issu de fibre de coton recyclé à partir de vieux jeans". De la Filature (Vosges Tissage de France), à la peinture (Nord et/ou Loire), en passant par le tissage (Vosges et Loire Les Tissages de Charlieu), la coupe et la confection (Marseille, Romans, Bobigny et bientôt Calais), jusqu'à l'élevage (Romans-sur-Isère), la fabrication locale est sans conteste, affirmant la particularité de 1083, d'être la première marque à produire entièrement ses jeans en France.

Je m'abonne

Du sport au marketing, il n’y a qu’un pas. Je traite tous les aspects du marketing pour Emarketing.fr et le magazine Marketing. Pour en savoir plus : [...]...

Voir la fiche
Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet