Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Le magasin témoin connecté de SAP : un avant goût du futur du retail

Publié par Christelle Magaud le

Quelles sont les possibles nouvelles interactions et services dans un magasin connecté ? Réponses en images avec le magasin témoin connecté de SAP, véritable concentré de technologies pour le monde du retail. Visite guidée avec Frédéric Puche, Directeur de l'Executive Briefing Center chez SAP.

Je m'abonne
  • Imprimer

L'étagère à vin lumineuse

Le consommateur saisit une bouteille au hasard. Le capteur placé en dessous détecte le mouvement et déclenche aussitôt une batterie d'informations sur l'écran associé à l'étagère. " Des détails sur le prix, des recommandations sur les repas associés et même des partages sur les réseaux sociaux pour obtenir la classification de la bouteille ", énumère Frédéric Puche.

Le consommateur peut aussi choisir de se profiler sur l'écran ou sur l'appli magasin sur son smartphone, pour faciliter sa recherche. Et lorsque le vin qui lui convient est identifié, l'étagère met alors en lumière la bouteille concernée. Ludique et pratique !

" Quant au responsable du magasin, reprend Frédéric Puche, il récupère toutes les statistiques de manipulation de la bouteille associée à une échelle temps, pour savoir quand cette bouteille a été manipulée, par rapport au nombre de ventes réalisées su la même tranche horaire. Pour, à terme, proposer le meilleur produit, au meilleur client, au meilleur moment ".


Les plots interactifs " Funky retail "

Cette fois, les articles sont exposés sur des plots interactifs. On parle là d'objets connectés, dans laquelle ont été introduits une notion de chaleur. En clair, la lumière émise par ces petites bornes diffère en fonction du temps passé par le consommateur devant chacune d'entre-elle. Ce qui donne une bonne indication au vendeur, qui sait ainsi quand il doit intervenir pour conseiller le client. Quand celui-ci soulève l'un des articles, une vidéo de démonstration du produit est aussi automatiquement diffusée sur l'écran géant situé en face.

" Au passage, toutes les informations générées par le comportement du consommateur sont enregistrées : nombre de produits soulevés, temps passé devant chaque article, nombre de fois où une vidéo a défilé sur l'écran... Des renseignements précieux pour les équipes du back-office ", souligne-t-il.


Les plots interactifs " Funky retail "

Cette fois, les articles sont exposés sur des plots interactifs. On parle là d'objets connectés, dans laquelle ont été introduits une notion de chaleur. En clair, la lumière émise par ces petites bornes diffère en fonction du temps passé par le consommateur devant chacune d'entre-elle. Ce qui donne une bonne indication au vendeur, qui sait ainsi quand il doit intervenir pour conseiller le client. Quand celui-ci soulève l'un des articles, une vidéo de démonstration du produit est aussi automatiquement diffusée sur l'écran géant situé en face.

" Au passage, toutes les informations générées par le comportement du consommateur sont enregistrées : nombre de produits soulevés, temps passé devant chaque article, nombre de fois où une vidéo a défilé sur l'écran... Des renseignements précieux pour les équipes du back-office ", souligne-t-il.


L'achat à l'écran

Nouvelle expérience d'achats au programme ! Cette fois, face au visiteur, un écran géant. Un film avec un scénario bien précis s'affiche, présentant à la fois de manière sonore et visuelle une liste de produits. A côté une tablette, dotée d'une appli qui " écoute " la vidéo.

Au moindre clic de l'utilisateur, la tablette fait un arrêt sur image sur l'article choisi, va chercher des informations supplémentaires dans un catalogue, lui soumet et lui propose ensuite de l'acheter en ligne ou bien de partager tous ces éléments sur les réseaux sociaux.


Les étiquettes intelligentes

A première vue, des vêtements sont pliés sur une étagère en dessous de laquelle figure une étiquette avec un prix. Classique. Sauf que deux secondes plus tard, le montant affiché change, affichant une baisse de 10%. L'opération est instantanée. Ce qui permet par exemple au magasin de lancer une promotion " spontanée " pour motiver les acheteurs sur place.

" La technologie nous permet même aujourd'hui de modifier le prix en fonction du client qui passe, affirme Frédéric Puche. Reconnu, s'il s'agit par exemple d'un fidèle du magasin, il verra le prix s'afficher à la baisse rien que pour lui. Attention toutefois, la loi ne permet pas ce genre de dispositif en France ".


La cabine d'essayage connectée

Prendre un vêtement et rentrer dans une cabine numérique intelligente pour l'essayer : voici le schéma que propose ce show room " phygital ". L'article est détecté par la cabine via son tag Rfid. Sur l'écran installé dans la cabine, le consommateur peut consulter toutes les informations concernant le produit. " Le consommateur peut aussi sélectionner des produits alternatifs (autres modèles, autres coloris, autres tailles...) avec un niveau de disponibilité en magasin et envoyer un sms sur l'appli mobile du vendeur pour qu'il lui apporte les autres modèles ainsi choisi ", ajoute-t-il.

Autre application possible : ce service est aussi utilisable à distance. Sur le site internet, la personne peut réserver un article en magasin et venir l'essayer. Le vendeur, là encore, recevra la notification sur son smartphone et mettra l'article réservé de côté jusqu'à ce que le client arrive en boutique.

Côté back-office, l'intérêt est évident : le propriétaire du magasin sait exactement combien de fois tel modèle a été essayé et/ou sélectionné, par rapport au nombre de ventes réalisées.


La smart vending machine, le distributeur intelligent

Voici un automate d'un nouveau genre, capable de supporter toute une série de nouveaux services. Comment ça marche ? " L'utilisateur pose son smartphone sur le distributeur, qui le " scanne " grâce à la technologie NFC (sans contact). Ou bien rentre sa carte de fidélité. Ou encore utilise son badge RFID ", liste Frédéric Puche. De toutes les façons, la machine reconnaît l'utilisateur et lui propose alors des produits ciblés : physiques (comme sa boisson préférée), ou bien virtuels (par exemple des billets pour le prochain match de son équipe favorite, si la smart vending machine se trouve dans une boutique de sport). ?D'une simplicité enfantine, elle affiche les articles sur son écran tactile et accepte le paiement sans contact. Prévoyante, elle anticipe les ruptures de stocks et envoie une alerte à son propriétaire avant d'être à court.

Multitâche, la smart vending machine peut aussi être configurée pour distribuer des échantillons, dans le cadre d'opérations marketing pour des lancements de produits.

La machine " crée " également l'ambiance. Elle peut prendre des photos et les poster sur un compte Facebook. Attentive, elle sait aussi détecter des attroupements et déclencher à ce moment là un film publicitaire, pour toucher un vaste public.


NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet

Retour haut de page