Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

[Ecolive22] Quelles seront les tendances retail de cette fin d'année ?

Publié par Maëlle Chetal Gaillard le | Mis à jour le
[Ecolive22] Quelles seront les tendances retail de cette fin d'année ?

À l'occasion de la journée de conférences Ecommerce Live Inventive Retail, organisé par la rédaction d'Ecommerce Magazine ce mardi 18 octobre, Aline Buscemi, directrice générale d'Eminza et Jacques Baudoz, Président directeur général de JouéClub partagent leurs retours d'expériences mais aussi les enjeux auxquels ils font face.

Je m'abonne
  • Imprimer

Depuis 1952, JouéClub regroupe sous le statut de coopérative des commerçants spécialisés dans les jeux et jouets avec 300 magasins. À l'approche des fêtes de fin d'année, le marchand et e-commerçant songe au budget de ses clients en "prévoyant de grandes opérations commerciales pour attirer les consommateurs vers les produits grâce au prix, indique Jacques Baudoz, son Pdg. Nous bloquons les prix de l'ensemble de nos jeux et jouets de notre catalogue jusqu'à Noël, afin que les consommateurs puissent bénéficier des meilleurs prix".

De son côté, Eminza est un pure player de la décoration de la maison. L'entreprise, qui rayonne sur la France et l'Europe depuis plus de dix ans, s'appuie sur l'engagement de 80 collaborateurs répartis sur différents sites à Annecy, Saint-Quentin-Fallavier et Saint-Étienne. Le pure player est présent sur quatre verticales : le linge de maison, la décoration, le mobilier de jardin et la décoration de Noël. "La fin d'année est associée à Noël et de nombreux moments passés en famille, d'où notre enthousiasme à l'approche de cette période, commente Aline Buscemi, directrice générale. Nous savons que la question du budget préoccupe beaucoup de nos clients, nous cherchons à les aider en leur proposant de bonnes affaires et une livraison rapide, au vu du contexte actuel".

Se préparer au mieux à la saisonnalité

Les retailers notent un pic de ventes de la fin novembre à mi-décembre. Pour s'y préparer, plusieurs stratégies se mettent en place. La saison de Noël représente 55 à 60 % du chiffre d'affaires du spécialiste du jouet. "La période de Noël se prépare toujours un an à l'avance où nous anticipons les tendances mais aussi les risques de ruptures, précise Jacques Baudoz. Cette année, nous remarquons un engouement pour les dinosaures."

JouéClub réalise entre 55 et 60 % de son chiffre d'affaires durant la période de Noël

Des fêtes de fin d'année également préparées en amont chez Eminza. "Nous prévoyons nos stocks un an à l'avance et essayons de détecter les tendances à venir. Si les traditionnelles couleurs rouge et doré sont chaque année plébiscitées par nos clients, nous observons davantage de demandes pour les décorations licorne et montgolfière par exemple." La période des fêtes de fin d'année représente près d'un tiers du chiffre d'affaires d'Eminza. "Le mois de novembre reste le plus important pour nous, durant ces quelques semaines, nous renforçons notre logistique, précise la directrice générale. Nous réalisons nos plus grosses ventes au moment du Black Friday et les week-ends suivants".

La période de fin d'année constitue près d'un tiers du chiffre d'affaires d'Eminza

L'évolution des habitudes des consommateurs et les défis des retailers

"Le plus grand défi auquel nous faisons face aujourd'hui est la transformation des modes de consommation, pointe Jacques Baudoz de JouéClub. Notre modèle économique repose sur l'achat de produits neufs, néanmoins nous observons que les nouvelles générations sont moins dans la possession que dans l'usage d'un produit. Aussi, nous voulons transformer l'acte d'achat en une dynamique d'usage." Après un premier test "très satisfaisant" réalisé dans quatre magasins en septembre 2021, l'enseigne de jouets a élargi sa démarche vers les jouets de seconde main en proposant une deuxième action dans 31 magasins, entre le 30 mai et le 18 juin 2022. "Nous allons déployer la vente de jeux et jouets d'occasion à l'ensemble de nos points de vente."

Les nouvelles générations sont moins dans la possession que dans l'usage d'un produit, Jacques Baudoz

Un virage vers l'économie circulaire également en réflexion chez Eminza. "Les consommateurs demandent davantage de produits durables, souligne Aline Buscemi. L'enjeu des années à venir est de travailler sur la conception durable des produits, de développer nos produits en marque propre suivant ces logiques de durabilité et de reconditionnement des produits".

Quelles ambitions pour 2023 ?

Eminza mise sur la fidélisation de ses clients en développant une offre spécifique et en travaillant sur une "humanisation du site internet". "Nous cherchons à partager du contenu dans la langue de nos clients, pour leur donner encore plus confiance en la marque", précise la dirigeante.

De son côté, JouéClub investit dans le social retail. "Nous accélérons la relocalisation des produits en Europe et également France, précise le Pdg. En 2023, nous allons procéder à la refonte du site et déployer notre offre de jouets d'occasion." Pour orchestrer cette nouvelle activité, JouéClub prévoit l'installation de points de collectes d'articles de seconde main dans chacun de ses magasins, puis de proposer via un rayon dédié aux jeux et jouets d'occasion.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande

Retour haut de page