Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Location et économie de l'usage : 6 initiatives dans le retail

Publié par Barbara Haddad le

Système de location par abonnement ou encore prêt gratuit, les initiatives se multiplient dans le retail. Aussi, l'usage serait-il en train de prévaloir sur la possession des biens de consommation ? Entre aspiration et réalité, voici six initiatives repérées dans le retail.

Je m'abonne
  • Imprimer

Louer plutôt qu'acheter : où en est-on pour les biens de consommation ?

Louer sa télévision, son réfrigérateur ou encore sa tente pour partir en randonnée ? Voici un réflexe qui s'installe progressivement dans notre quotidien. À cela, plusieurs raisons : économique d'abord, dans un souci de préserver son pouvoir d'achat ; pratique aussi, pour ne pas s'encombrer d'objets qui ne seront utilisés que peu de fois, ou encore car cela entre en résonance avec un comportement de consommation plus raisonné et éco-responsable. Aussi, conscientes des nouvelles attentes des consommateurs pour des modes de consommation alternatifs, les enseignes du retail se mobilisent : proposition de produits de seconde main, facilités de paiement en plusieurs fois ou encore proposition de la location avec un service après-vente premium associé, pour une offre clés en main.

Opter pour la location est donc un usage qui se démocratise : 91 % des Français ont déjà acheté un bien de seconde main, en particulier des livres, leur véhicule ou encore des vêtements (source : étude Recommerce WPP). La location représente un service "win-win". "Pour les consommateurs, c'est l'opportunité de s'équiper sans avoir à faire un investissement initial trop important ou bien de tester un produit pendant quelques mois pour voir s'il correspond bien au besoin ou à l'envie du moment. Pour le marchand, c'est l'opportunité de louer plusieurs fois un produit et ensuite de capter sa valeur résiduelle en le mettant, après une ou deux locations sur le marché de l'occasion. L'essor des offres de location par les retailers va donc venir nourrir le marché de la 2nde main. C'est enfin un changement de paradigme puisque le métier évolue de la vente d'un produit ponctuel à la commercialisation de services sur une longue durée, ce qui va favoriser l'attachement et la fidélisation à la marque mais qui induit aussi de sa part une véritable régularité quant à la qualité de l'expérience client délivrée. Un nouveau paradigme qui induit de nouveaux challenges auxquels ne sont pas accoutumés les retailers : gestion de paiements récurrents, assurance et gestion des sinistres, appréhension du risque de la solvabilité ou de la fraude etc.", analyse Anaïs Desmoulins, CEO de Sline, qui permet aux retailers de proposer une offre locative aux consommateurs finaux.

Passionnée de veille et d'innovation, je suis à l'affût des dernières initiatives menées par les marques et enseignes ainsi que les nouveaux [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet

Retour haut de page