Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Adeo se sépare de Tikamoon, repris par ses dirigeants

Publié par Dalila Bouaziz le - mis à jour à
Adeo se sépare de Tikamoon, repris par ses dirigeants

Les dirigeants du pure-player, Arnaud Vanpoperinghe et Thibault Deslorieux, reprennent le contrôle de la société avec le soutien du fonds d'investissement ERES (appartenant à Edmond de Rothschild Private Equity). Arnaud Vanpoperinghe nous en dit plus sur le développement stratégique et opérationnel.

Je m'abonne
  • Imprimer

Quelles sont les raisons du départ d'Adeo au sein de Tikamoon ?

Le Groupe a souhaité se recentrer sur ses axes stratégiques et son métier historique (le bricolage). L'été dernier, Adeo nous a fait part de sa volonté de se désengager de l'aventure Tikamoon. Après un moment de surprise, mon associé Thibault Deslorieux et moi-même avons décidé de reprendre l'entreprise afin de poursuivre notre projet TikaGreen, comme marque référente du mobilier durable en Europe.

En dix ans, nous sommes passés de 5 à 150 personnes.

Il était inimaginable pour nous de quitter nos équipes. Nous avons donc mené la réalisation technique, soit le rachat de l'ensemble des parts d'Adeo avec l'aide de nos trois banquiers historiques et d'un fond d'investissements parisien ERES, appartenant à Edmond de Rothschild Private Equity. Nous sommes partis pour quelques années en toute liberté pour réaliser notre projet, qui s'apparente dans notre esprit à une entreprise à mission. Lors de notre réflexion, nous ne voulions pas "tomber dans les mains d'un financier ou d'un majoritaire industriel", qui allaient nous presser sur l'aspect financier et la marge ou qui aurait "tordu notre modèle" (sourcing, distribution...). Nous voulons garder notre liberté d'investir dans le durable : notamment dans le bois FSC (label environnemental Forest Stewardship Council), analyses de cycles de vie via le bilan carbone... Durant cinq ans (NDLR : en 2015, Adeo a racheté 100% des parts de Tikamoon devenant l'actionnaire majoritaire), nous avons partagé les mêmes valeurs humaines et convictions autour du développement durable. Avec Adeo, nous sommes passés d'une petite boîte à une "petite grosse boîte". Nous nous séparons en très bons termes.

Vos produits seront-ils toujours accessibles chez Leroy Merlin ?

Oui. Nous restons sur la place de marché de Leroy Merlin mais aussi l'un de ses fournisseurs. Nos produits seront toujours présents dans les magasins de l'enseigne.

Allez-vous procéder à des changements concernant les axes stratégiques de votre entreprise ?

Cette reprise est le moyen d'affirmer encore plus les axes de l'entreprise. Adeo n'a jamais été en immixtion et a toujours beaucoup respecté les choix que nous faisions, c'est l'occasion de les défendre pour mener notre plan. Nous nous offrons la poursuite de cette autonomie avec les moyens financiers.

Nous avons réalisé 56 millions de chiffre d'affaires en 2020, dont 50% à l'international (Allemagne, Italie, Espagne, Suisse et Royaume-Uni).

Notre prochain objectif est d'atteindre les 100 millions dans les deux ans. Pour cela, nous allons renforcer nos investissements (digital et off line) pour gagner en notoriété, consolider notre projet TikaGreen et structurer l'entreprise pour maintenir notre croissance via de forts investissements dans les outils et les équipes.

Nous allons nous attaquer dans les prochains mois à deux nouveaux marchés avec la Belgique et les Pays-Bas.

Enfin, nous avons effectué notre diagnostic pour devenir une entreprise B Corp (label international octroyé aux entreprises répondant à des exigences sociétales et environnementales, de gouvernance et de transparence envers le public). Nous allons travailler, dans les années qui viennent, à une accession au statut d'entreprise à mission. Tikamoon est totalement orientée dans le bien être des hommes et de la planète.

La tendance du shop-in-shop vous intéresse-t-elle ?

Aujourd'hui, nous sommes sur un certain nombre de markeplaces choisies mais pas en physique, pour des questions de temps et de priorités. Nous souhaitons continuer à fonctionner avec des équipes réduites travaillant sur l'essentiel. Aujourd'hui, nous n'avons pas encore fait, de façon criante, la preuve de la rentabilité de ce type d'investissements. Cela ne signifie pas qu'il n'y aura pas de changement dans le futur mais pour le moment, ce n'est pas dans notre programme. Néanmoins, nous sommes ouverts à des opportunités qui pourraient se présenter. Le maintien de notre croissance demeure notre priorité.

Enfin, comment se passe cette année pour Tikamoon ?

Nous avons connu une forte croissance, poussée par une plus forte digitalisation en raison des confinements via l'arrivée d'une nouvelle clientèle, avec une belle dynamique de notoriété de marque. Il est très agréable de constater que notre travail est récompensé et salué. Nous avons également augmenté dans notre offre la proportion de bois FSC de 10 à 30%. Nous voulons aller encore plus loin en phase avec la demande des clients. L'année démarre très bien.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande