Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Picnic s'attaquera à l'Ile de France au 1er trimestre 2023

Publié par Dalila Bouaziz le - mis à jour à
Picnic s'attaquera à l'Ile de France au 1er trimestre 2023

Le supermarché en ligne Picnic, venu des Pays-Bas et implanté en région Hauts-de-France depuis mai 2021, poursuit son implantation en France. Prochaines destinations ? L'Ouest lensois et l'Ile de France au premier trimestre.

Je m'abonne
  • Imprimer

Picnic France dévoile ses ambitions pour 2023. Inspirée de la tournée du laitier d'autrefois, Picnic livre aujourd'hui la métropole lilloise, Lens, Douai, Valenciennes, Armentières et leurs environs et rencontre un franc succès avec plus de 50 000 utilisateurs cette année. Picnic étend ses zones de livraison et propose désormais deux créneaux de livraison : l'entreprise fait évoluer son modèle pour répondre aux besoins du marché français.

Plus d'un an après son lancement et sa première livraison dans l'hexagone, la plateforme de livraison à domicile a réussi à s'imposer comme "leader du marché de la livraison à domicile dans les Hauts-de-France", affirme l'e-commerçant. La start-up se démarque en proposant des prix bas et une livraison gratuite. En 2022, 317 000 commandes, 50 000 clients, 150 000 téléchargements de l'application et 12 millions de produits ont été livrés. Pour être en phase avec les besoins des consommateurs français, l'enseigne a fait le choix d'adapter son business model sur ce marché et a ajouté un nouveau créneau de livraison avec pour objectif de fidéliser et conquérir de nouveaux clients. Ce modèle sera également mis en place dans les prochaines villes dans lesquelles l'entreprise ambitionne de se déployer.

"À nos débuts en France, Picnic était calqué sur le modèle néerlandais, explique Grégoire Borgoltz, directeur des opérations France. Nous intégrons tous les jours de nouveaux produits et fonctionnalités pour nous adapter au marché français. Ce virage stratégique est un gros progrès du point de vue du client et une grande opportunité pour Picnic de continuer à fidéliser les clients en offrant plus de flexibilité." L'entreprise a déjà embauché plus de 400 personnes dans les Hauts-de-France, avec actuellement un pic de 20 livreurs (appelés "Runners") et 20 "shoppers" (préparateurs de commandes) car de nouvelles villes et régions ouvriront début 2023. La mixité de ses équipes est par ailleurs un réel enjeu pour la start-up dont 50 % des employés sont des femmes.

Un premier entrepôt automatisé

Début avril, le nouveau centre de préparation de commandes robotisé a été ouvert à Utrecht, aux Pays-Bas. Le supermarché en ligne a passé les deux dernières années à développer la technologie et le logiciel du centre à partir duquel 150 000 clients sont approvisionnés en produits alimentaires chaque semaine. Dans ce nouveau centre de préparation de commandes de 42 000 mètres carrés répartis en trois zones de températures de multiples innovations ont été développées. Son agencement réduit le gaspillage alimentaire mais également l'utilisation de matériaux d'emballage. Picnic projette d'importer certaines de ces machines pour créer des entrepôts hybrides en France avec pour ambition d'augmenter la profitabilité.

Dans les années à venir, Picnic prévoit également d'ouvrir des entrepôts similaires dans les pays où l'entreprise est implantée et à plus court terme en Allemagne. En 2022, Picnic a poursuivi son expansion et s'est installé à Lens au mois de mars ce qui a permis à la start-up de livrer 100 000 foyers supplémentaires. En novembre, le service de livraison gratuite de courses à domicile a étendu sa zone de chalandise à Armentières et Douai et leurs environs pour livrer 40 000 familles de plus en ouvrant son rayon de livraison à 15 km autour des Hub de Lomme et Noyelles-Godault (vs. 10 km dans le modèle initial). Pour 2023, Picnic France a pour volonté de continuer son expansion dans les Hauts-de-France mais également sur le territoire français via de nouvelles implantations. Prochains arrêts ? L'Ouest lensois et l'Ile de France au premier trimestre 2023. "Fin 2022, nous avons atteint les 500 000 ménages desservis. Notre ambition pour fin 2023 est de multiplier ce chiffre par quatre et de livrer 2 millions de foyers", conclut Grégoire Borgoltz.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande

Retour haut de page