Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Un premier trimestre solide pour Carrefour

Publié par Dalila Bouaziz le - mis à jour à
Un premier trimestre solide pour Carrefour
© dvoevnore - stock.adobe.com

Au premier trimestre, le distributeur fait état d'un chiffre d'affaires de 18,56 milliards d'euros, en hausse de 4,2% à périmètre comparable, porté par ses marchés clés. La croissance de ses ventes a atteint 3,5% en France à données comparables, 1,7% en Espagne et 11,6% au Brésil.

Je m'abonne
  • Imprimer

En France, Carrefour affiche une croissance comparable trimestrielle robuste (+3,5%, dont +3,3% dans les hypermarchés). Au premier trimestre, Carrefour a fait état d'un chiffre d'affaires de 18,56 milliards d'euros, en hausse de 4,2% à périmètre comparable, porté par ses marchés clés. La croissance de ses ventes a atteint 3,5% en France à données comparables, 1,7% en Espagne et 11,6% au Brésil. Carrefour a lancé en janvier 2018 un plan sur cinq ans pour réduire ses coûts et doper ses investissements dans le commerce en ligne.

"Carrefour affiche une dynamique commerciale soutenue et réalise un trimestre de croissance d'autant plus remarquable qu'il se compare à la période exceptionnelle de mars 2020, marquée par le déclenchement de la crise sanitaire, commente Alexandre Bompard, son P-dg. Notre modèle de croissance, fondé sur l'excellence opérationnelle, la compétitivité et la puissance de l'offre omnicanale, se traduit par des gains de part de marché dans nos principaux pays. C'est notamment le cas en France, où nous surperformons le marché dans tous les formats. Notre confiance dans la bonne marche de notre plan de transformation comme dans notre capacité à générer un cash-flow élevé est encore renforcée. Et en ligne avec notre politique d'allocation de capital, nous saisissons l'opportunité offerte par les conditions actuelles de marché pour annoncer un rachat d'actions." Carrefour annonce un programme de rachat de ses propres actions pour un montant de 500 millions d'euros cette année.


Les hypermarchés (+3,3% LFL / +2,1% LFL moyen sur 2 ans) affichent une croissance solide sur chacun des trois mois du trimestre, y compris en mars sur une base de comparaison élevée. Les magasins hypermarchés gagnent +0,3 point de part de marché vs leur circuit de référence. Le non-alimentaire affiche une performance de +10,8%, malgré la fermeture en mars de rayons non essentiels dans plusieurs régions. L'alimentaire est en croissance de +1,7% LFL, sur une base de comparaison élevée.

Les supermarchés (+7,0% LFL / +7,5% LFL moyen sur 2 ans) poursuivent leur très bonne dynamique. La proximité (-2,8% LFL / +4,1% LFL moyen sur 2 ans) affiche une bonne dynamique de croissance en janvier et février (+4,5% LFL), malgré le couvre-feu qui a pénalisé les achats de fin de journée. La performance du trimestre ressort en légère baisse au regard d'un historique élevé, le confinement strict de mars 2020 ayant particulièrement bénéficié à la proximité (+24,9% LFL en mars 2020). La GMV e-commerce alimentaire enregistre une croissance de +51%.

Au cours des premières semaines d'avril, la croissance comparable en France est solide, ycompris en hypermarché.




Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande