Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Le secteur du jouet renoue avec la croissance

Publié par Dalila Bouaziz le - mis à jour à
Le secteur du jouet renoue avec la croissance

En dépit de la crise sanitaire, le secteur du jouet affiche une croissance solide de 3% pour l'ensemble de l'année 2021.

Je m'abonne
  • Imprimer

D'après le panel distributeurs de The NPD Group, le secteur affiche une croissance de 3 % en 2021. Ce résultat positif est encourageant pour la filière compte tenu d'un contexte compliqué tant du côté de la pandémie que des tensions sur les approvisionnements. "Pour la première fois, le chiffre d'affaires a passé la barre des 3,7 milliards d'euros en France, détaille Frédérique Tutt, expert Monde pour The NPD Group. Après une année sans croissance en 2020, ce rebond prouve une nouvelle fois l'importance que les consommateurs de tous âges portent aux jeux et jouets."

Après un très bon début d'année avec une augmentation des ventes à +4 % à fin septembre, le dernier trimestre s'est déroulé en deux temps pour finir en hausse de 1% par rapport à 2020. "La saison a bénéficié de l'anticipation combinée des consommateurs et des distributeurs, souligne Frédérique Tutt. Les mois d'octobre et novembre ont été très forts par rapport à 2020, période pendant laquelle les magasins avaient dû fermer. Cette année, alertés sur les problèmes de pénuries, tous les acteurs de la filière se sont organisés pour protéger la période la plus importante de l'année et les consommateurs prévoyants ont effectué leurs achats plus tôt."

La dernière semaine avant Noël, qui cette année comprenait un jour ouvré supplémentaire par rapport à 2020, a aussi particulièrement dynamisé les ventes avec une croissance de 20% portée par les retardataires.

Retour en magasin, spécialistes et e-commerce

Les Français ont retrouvé avec plaisir le chemin des enseignes spécialisées du jouet dont la progression s'élève à 9%. Les hypermarchés se sont maintenus avec une baisse de leur chiffre d'affaires de 1%. En parallèle, les ventes en ligne ont reculé de 3% après leur année record de 2020 mais enregistrent tout de même une croissance de 32% par rapport à 2019, tous distributeurs confondus (pure players, magasins spécialisés, hypermarchés...).

Les spécialistes du jouet ont su transformer les fermetures sanitaires de l'année 2020 en opportunité de développer leur activité internet. "La partie en ligne progresse très fortement, permettant aux enseignes de prendre leur part dans les performances exceptionnelles des ventes en lignes de ces deux dernières années", explique Romain Mulliez, co-président de la Fédération des commerces spécialistes des jouets et des produits de l'enfant (FCJPE).

Les héros de 2021

2021 aura été bénéfique à bien des égards puisque 8 des 11 catégories répertoriées par NPD affichent une augmentation des ventes par rapport à 2020. Parmi les catégories gagnantes, on retrouve encore une fois les jeux et puzzles (+12%) portés par les cartes stratégiques qui ont quasiment doublé leurs ventes en un an ; mais aussi les jeux de société (+2%) et les puzzles (+2%) qui ont su maintenir le niveau de ventes extraordinaire atteint pendant l'année 2020 et ses multiples confinements. Les peluches (+12%) qui avaient été très touchées en 2020 ont en partie rattrapé leur recul et les figurines d'action (+8%) se sont sorties du lot grâce à l'effet collection et aux produits dérivés des films et des mangas. La construction (+7%) portée par les gammes LEGO a aussi connu une année excellente grâce aux licences et à l'innovation produit.

L'année 2021 a été propice à un retour en force des licences (+8%) et 2022 devrait confirmer la tendance avec une actualité cinématographique riche. Pokémon, qui fêtait ses 25 ans, termine l'année en première position des marques et licences, suivi de Harry Potter, V-Tech Baby, Barbie et Pat Patrouille.

Le jouet français atteint 14% de parts de marché

En effet, la part de marché en 2021 atteint 14 % soit une hausse de 2,4 % par rapport à 2020 selon NPD.

Développement d'une filière de recyclage

En 2022, la filière jeu/jouet poursuit ses efforts en faveur du développement durable. Dans le cadre de la REP (Responsabilité élargie des producteurs) portée par la loi AGEC (Anti-Gaspillage pour une économie circulaire) les fabricants et les distributeurs concernés vont désormais financer la collecte des jouets usagés ou en fin de vie afin d'en assurer leur traitement à travers notamment le réemploi et le recyclage. La filière a fait le choix de l'éco-organisme éco-mobilier pour la mise en place et la gestion de cette filière REP. La demande d'agrément d'Eco-mobilier auprès des pouvoirs publics est en cours. L'ambition des fabricants et distributeurs de jouets avec Eco-Mobilier est d'organiser le réemploi de ces jouets (en encourageant notamment le don), de développer des filières de recyclage, mais aussi de promouvoir l'éco-conception.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande

Retour haut de page