Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils du Mind Mapping
Chapitre I : Le mind mapping dans tous ses états

Fiche 11 : La carte d'activation du cerveau

  • Retrouvez 22 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 1 déc. 2017
©

La boîte à outils du Mind Mapping

9 chapitres / 72 fiches

Activer son cerveau



En résumé

Comme son nom l'indique, la carte d'activation permet d'activer votre cerveau, c'est-à-dire de le mettre en éveil.

Elle se compose de trois éléments :

  • votre objectif ;
  • vos questions ;
  • vos savoirs préalables.

Cette carte se fonde sur le constructivisme. Selon ce courant pédagogique, nous apprenons de nouvelles connaissances à partir de ce que nous savons déjà.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

La carte d'activation permet de mettre en éveil votre cerveau par rapport au sujet à étudier. Comme le souligne Gabrielle Di Lorenzo : " La mobilisation des idées est préalable à la consultation d'informations : en prenant ainsi les devants sur le savoir, elle provoque une implication, une attente, un désir de vérification des hypothèses et par là même (...) un engagement plus net dans l'action par anticipation du possible. "

Di Lorenzo Gabriel, Question de savoir : introduction à une méthode de construction autonome des savoirs, ESF, 1991, p. 13.

Les questions permettent de stimuler la curiosité naturelle de l'être humain.

Contexte

La carte d'activation peut constituer un préalable aux cartes de prises de notes sur un écrit ou à partir d'un discours oral.

Plus globalement, c'est un bon outil pour se lancer dans une recherche d'information sur Internet par exemple.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Notez votre objectif dans le centre de la carte.
  • Notez vos questions sur la thématique sur un premier embranchement.
  • Notez vos connaissances préalables sur la thématique sur un second embranchement.

Méthodologie et conseil

Pour vous obliger à obtenir une carte avec un minimum de contenus, vous pouvez vous imposer un quota de :

  • 6 questions ;
  • 6 savoirs préalables.

Réaliser cette carte ne doit pas forcément vous prendre trop de temps, en dix à quinze minutes, vous pouvez obtenir une carte qui tient la route.

Par ailleurs, prenez le soin de poser des questions ouvertes afin de laisser de la place pour compléter vos connaissances.

Pour formuler vos questions, vous pouvez vous aider du QQOQCCP : Qui ? Quoi ? Où ? Quand ? Combien ? Comment ? Pourquoi ?

Si vous disposez de nombreuses connaissances sur le sujet étudié, vous pouvez réaliser une carte pour vos questions et une autre pour vos connaissances préalables.

Avantages
  • Mettre votre cerveau en appétit. Se poser des questions offre la possibilité de mettre notre cerveau en éveil. Il va en effet chercher automatiquement à y répondre.
  • Se baser sur votre savoir préalable pour apprendre de nouvelles informations. Selon la pédagogie du constructivisme, nous apprenons de nouvelles informations à partir de ce que nous savons déjà.
  • Prendre conscience du chemin parcouru. La carte d'activation vous donne une photographie à un instant t de vos connaissances sur le sujet étudié. Par la suite, vous pourrez la comparer à la carte finale. Pour vous évaluer, vous avez besoin de connaître votre point de départ.
  • Créer un effet boule de neige. Les nouvelles connaissances que vous allez apprendre vont se mêler aux anciennes pour constituer une masse toujours plus importante de connaissances.
Précautions à prendre
  • Souvent, nous pensons ne pas disposer d'un savoir préalable sur le sujet à étudier. Nous devons dépasser cet a priori et creuser le sujet.

Xavier Delengaigne, Marie-Rose Delengaigne