En ce moment En ce moment

Auchan Retail : des pertes considérables en 2018 mais pas de fermetures en France

Publié par le | Mis à jour le
Auchan Retail : des pertes considérables en 2018 mais pas de fermetures en France

Le distributeur a présenté ce vendredi 8 mars ses résultats financiers, plombés fortement par Auchan Retail. Le Groupe enregistre une perte nette de près d'un milliard d'euros.

Je m'abonne
  • Imprimer

"Les résultats 2018 ne sont pas satisfaisants, nous avons subi de lourdes pertes à cause de dépréciations d'actifs -des éléments non cash pour l'essentiel-, concède Edgard Bonte, le nouveau président exécutif d'Auchan Retail. Notre priorité est le redressement de l'activité à court terme, cela passera par des arbitrages et des renoncements."

Au 31 décembre 2018, le distributeur alimentaire affiche un chiffre d'affaires de 50,3 milliards d'euros, en baisse de -3,3 %. Auchan enregistre une perte nette de 997 millions d'euros. Au total, l'Ebitda d'Auchan Retail s'établit à 1 518 M€, en recul de 20,5 %. Le résultat d'exploitation intègre notamment les coûts engagés dans des projets qui n'ont pas délivré les résultats attendus.

Edgard Bonte a affirmé qu'il n'y aurait "pas de fermetures de magasins en France et de suppressions d'emplois en 2019, mais nous envisageons des réductions ou des réaffectations de surfaces de nos hypermarchés mais pas de façon systématique". En Russie, 30 fermetures de magasins sont programmées et trois en Chine.

Le marché français fortement impacté

En France, les revenus reculent de -1,3 % où Auchan Retail réalise 35 % de son chiffre d'affaires total. Le mouvement social des Gilets jaunes a eu un impact négatif de 140 millions d'euros sur le chiffre d'affaires et de 35 millions d'euros sur l'Ebitda. En 2018, Auchan Retail France a finalisé la bascule des magasins Simply Market en Auchan Supermarché.

Prioriser les investissements en 2019

Auchan Retail a lancé la "démarche Renaissance", qui consiste à identifier tous les foyers de pertes et étudier toutes les solutions pour les zones où Auchan Retail est durablement en perte. Avec pour objectifs de prioriser les investissements, ce qui se traduira par leur baisse drastique sur un an ; optimiser l'organisation pour retrouver efficience et pragmatisme. Un impact positif de plusieurs centaines de millions d'euros est attendu en année pleine.

"Dans le cadre de son engagement de militant du bon, du sain et du local, Auchan Retail veut devenir l'enseigne alimentaire de confiance pour les habitants", souligne Edgard Bonte. Pour cela, le distributeur veut renforcer son approche "client centric", en mettant le besoin du client au coeur de son approche en s'organisant, quand c'est pertinent dans les pays, en "zones de vie". Adaptée à l'évolution des mobilités et des modes de vie, s'appuyant sur une approche multiformat et phygitale, la zone de vie permettra de faire vivre un projet commercial spécifique et des relations de proximité avec des fournisseurs locaux au bénéfice des habitants.

Une digitalisation encore faible

Auchan Retail donnera la priorité à l'ouverture de points de contact d'ultra-proximité comme le drive piéton en France -seulement au nombre de deux même si de nouvelles ouvertures sont prévues- et s'appuiera sur les hypermarchés pour livrer l'ensemble des magasins aux alentours. Auchan Retail réalise actuellement 10% de son chiffre d'affaires sur le digital en France.

De nouveaux partenariats et une mutualisation dans la livraison

Dans le domaine des services, des partenariats vont être lancés avec les entreprises spécialisées (Leroy Merlin, Décathlon, Boulanger...) de l'Association Familiale Mulliez. Auchan envisage également des partenariats avec des leaders spécialisés en dehors de l'association familale. Cinq hypermarchés (dans le Nord et en région parisienne) testeront ce nouveau concept en France au deuxième semestre 2019.

Le distributeur va renforcer d'une part la personnalisation de l'offre client par l'enrichissement mutuel des données client avec "Valiuz" de l'Association Familiale Mulliez. "En réunissant ces enseignes, nous touchons 100% des foyers français, un avantage considérable par rapport à nos concurrents", pointe le président exécutif d'Auchan Retail. Et d'autre part, le développement et la rentabilisation des livraisons à domicile (Jour J, J+1) des achats clients au départ des magasins avec sa solution du dernier kilomètre "Melting Point". Un premier test grandeur nature sera lancé en France au cours du 1er semestre 2019, avec Auchan Retail, Décathlon et Leroy Merlin, pour une mise en commun des livraisons vers le domicile des clients.

Journaliste pour Ecommercemag.fr, Relationclientmag.fr et E-marketing.fr. Je suis en veille sur le retail, la consommation, mais pas que...

...

Voir la fiche
Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet