Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Picnic, nouvel entrant dans la livraison express de courses à domicile

Publié par Dalila Bouaziz le - mis à jour à
Picnic, nouvel entrant dans la livraison express de courses à domicile

Originaire des Pays-Bas, la start-up spécialisée dans la livraison de courses à domicile arrive en France. Via une appli et en s'adossant à Cora, la société propose "des prix aussi bas qu'en supermarché", livrés gratuitement, dans un créneau de 20 minutes , par des voiturettes 100% électriques.

Je m'abonne
  • Imprimer

Depuis quelques semaines, l'arrivée d'acteurs internationaux de la livraison express se multiplie en France. Dernier en date, Picnic dont l'ambition est de "révolutionner le marché de la distribution"."Picnic s'installe en France avec la volonté de contribuer à la création d'un modèle de distribution alimentaire plus vertueux pour l'environnement et plus avantageux pour les consommateurs, commente Michiel Muller, l'un des cofondateurs. En internalisant l'ensemble des étapes de la chaîne de distribution, Picnic s'assure d'offrir à ses clients la meilleure expérience possible. En cinq ans, cette stratégie a permis à Picnic de s'imposer comme le supermarché en ligne à la croissance la plus rapide d'Europe, pour devenir, à l'horizon 2030, l'un des leaders de l'e-commerce et de la distribution alimentaire en France."

L'année 2020, marquée par la crise sanitaire et les mesures de confinement puis de reconfinement, a profondément transformé les comportements d'achats des consommateurs. Déjà dynamique avant le Covid-19, l'e-commerce alimentaire continue sa forte expansion. Si le marché reste toujours déséquilibré en faveur du drive (80% du marché), la croissance de la livraison à domicile s'élevait à plus de 30% en 2020. Localement, sa part augmente dans les grandes villes, comme à Paris, où le poids de la livraison à domicile reste plus important. Tandis qu'elle demeure faible en dehors des grandes agglomérations. "Elle représente un peu moins de 400 millions d'euros de chiffres d'affaires, cela est très petit mais dynamique, soulignait Emily Mayer, directrice Business Insights au sein de l'institut Iri. Les consommateurs doivent accepter de prendre en charge les frais de livraison ou atteindre un très gros panier de courses pour ne pas les payer. La progression de la livraison à domicile est donc limitée par l'existence du drive."

Picnic, start-up initialement développée aux Pays-Bas, propose "des prix aussi bas qu'en supermarché", livrés gratuitement, à une heure précise, par des voiturettes 100% électriques. Les consommateurs remplissent leur panier de courses directement sur l'application Picnic, disponible sur iOS et Android. La start-up livre ensuite gratuitement les courses à domicile sur un créneau de 20 minutes. "Avec une promesse forte et un positionnement affirmé : Picnic s'assure de proposer des prix aussi compétitifs qu'en grande surface, tout au long de l'année", est-il précisé dans le communiqué. Au global, 10 000 références sont proposées actuellement, via la centrale d'achats de l'enseigne Cora.

À l'inverse d'autres acteurs proposant des services en express de livraison, Picnic propose des livraisons régulières, sur des routes planifiées en avance, permettant de minimiser les trajets tout en laissant le choix du jour et heure de livraison aux clients. Les clients s'inscrivent sur l'application pour faire partie de la communauté de clients Picnic. En fonction de cette communauté de clients, Picnic prévoit ses tournées régulières de livraison dans chaque quartier afin de proposer une flexibilité d'horaires de livraison possibles, tout en optimisant les distances et le nombre de trajets parcourus. À chaque commande, le client s'inscrit sur l'une des tournées de livraison proposées chaque jour dans son quartier, afin de sélectionner le jour et l'horaire qui lui conviennent. Le montant minimum de commande est de 35€, afin de mutualiser au mieux les livraisons. Les coûts sont également réduits avec l'application d'un principe fort pour Picnic : ne commander que ce qui a été acheté sur l'application, pour éviter tout stock perdu et assurer la fraîcheur des produits distribués.

Originaire des Pays-Bas, où l'aventure a démarré en 2015, et implanté en Allemagne depuis 2018, le groupe Picnic a fait ses preuves dans ces deux pays en enregistrant 500 millions d'euros de chiffres d'affaires sur l'année 2020. Au total, c'est environ 1 million de consommateurs qui ont été séduits par ce nouveau modèle et qui recourent régulièrement au service Picnic. Forte de son succès à l'étranger, Picnic arrive donc dans l'hexagone et débutera ses toutes premières livraisons dans la région de Valenciennes avec une phase initiale de pilote.

Valenciennes, une ville à taille humaine

"Ce service connaît déjà un grand succès aux Pays-Bas, où nous avons commencé en 2015, et en Allemagne depuis 2018, avec déjà plus de 6 millions de foyers desservis dans ces deux pays, explique Picnic. Le projet de développement en France a été mûrement réfléchi, et a pu démarrer aujourd'hui après avoir trouvé nos partenaires pour l'approvisionnement, nos équipes de Runners et Shoppers pour démarrer cette aventure, et enfin mis en place notre chaîne logistique, dont nous maîtrisons la technologie d'un bout à l'autre. D'un point de vue logistique, notre infrastructure (technologique, centre de préparation des commandes, Hub et voiturettes électriques de livraisons) constitue l'un de nos atouts majeurs. Cette plateforme urbaine de livraison du dernier kilomètre est unique en son genre, et la plus efficace en Europe."

Depuis deux ans, Picnic prépare son projet d'expansion en France. L'entreprise s'est intéressée aux Hauts-de-France et plus particulièrement à la métropole de Valenciennes. Sa dimension en a fait un choix de prédilection : avec 60 000 foyers, Valenciennes est une ville à taille humaine et dynamique. Idéal pour le modèle de Picnic, qui couvre l'ensemble du coeur d'agglomération via une seule plateforme (hub), située à Anzin.

Le très haut pourcentage de familles installées à Valenciennes a également joué un rôle non négligeable dans la décision de Picnic. Au vu de l'explosion de la demande, Picnic indique avoir déjà commandé dix véhicules supplémentaires pour répondre au besoin des habitants.

"Nous avons travaillé activement ces dernières semaines avec nos tous premiers clients testeurs, nos "pionniers", pour adapter ce service à leurs remarques et attentes", indiquent Adele Cadario, chargée du développement des opérations et Grégoire Borgoltz, responsable des opérations de distribution et de croissance pour la France.


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande