Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Une année 2021 difficile pour le Groupe Casino

Publié par Dalila Bouaziz le - mis à jour à
Une année 2021 difficile pour le Groupe Casino

Les ventes totales du groupe ont baissé de 0,8% à magasins comparables pour atteindre 30,5 milliards d'euros alors que son bénéfice d'exploitation a baissé de 12% à change constant pour atteindre 1,193 milliard d'euros. En France, le chiffre d'affaires s'élève à 14,1 milliards d'euros, en recul de 5,4 % à magasins comparables. L'effet de la crise sanitaire s'est fait sentir sur la région parisienne et les zones touristiques.

Je m'abonne
  • Imprimer

En France, le chiffre d'affaires des enseignes de distribution s'établit à 14,1 milliards d'euros, en recul de 5,4 % à magasins comparables, en 2021. "La crise sanitaire 2020-2021 a particulièrement touché les géographies clés du Groupe Casino telles que Paris et le sud-est de la France (baisse du trafic et des flux touristiques, restrictions d'accès)", explique le distributeur. Le chiffre d'affaires consolidé du Groupe atteint 30,5 Mds€, en baisse de 0,8 % à magasins comparables (il s'élevait, en 2019, à 34,6 milliards d'euros). Son bénéfice d'exploitation a baissé de 12 % à change constant pour atteindre 1,193 milliard d'euros. Néanmoins, les ventes en Amérique latine sont en progression de +6,4 % en organique, principalement soutenues par la très bonne performance du Cash & Carry (Assaí) en croissance de 17 % en organique. Casino, qui a terminé l'année avec 562 millions d'euros de trésorerie et d'équivalents de trésorerie, a annoncé son intention de ne pas verser de dividende au titre de son exercice 2021 afin de donner la priorité au désendettement.




Les ventes de Franprix ont reculé de -7,3 % à 1,44 milliard d'euros, Monoprix est aussi en recul de 3,7 % à 4,41 milliards d'euros. Les hypermarchés sont à -8,1 % à 3,44 milliards d'euros.


Recentrage sur les segments porteurs

Les formats porteurs (supermarchés et premium, proximité, Cdiscount) représentent désormais 76 % du chiffre d'affaires en 2021, contre 43 % en moyenne pour le marché, en progression de +16 pts depuis 2018. Le Groupe a poursuivi l'expansion du parc de magasins de proximité avec 730 ouvertures depuis janvier 2021 en zones urbaines (Franprix, Naturalia, Monop'), péri-urbaines et rurales (Spar, Vival...). Ces ouvertures se font principalement sur un modèle de développement en franchise, à faible intensité capitalistique, et dans toutes les géographies avec des formats adaptés à chaque zone de chalandise. Les hypermarchés (c. 20 % du chiffre d'affaires) sont localisés pour moitié en Provence Alpes Côte d'Azur, Auvergne-Rhône-Alpes et région bordelaise.

L'e-commerce alimentaire en hausse

Le chiffre d'affaires de la livraison à domicile est en croissance de +48 % sur l'année, au-delà du marché (+25 %) avec un fort leadership en Île-de-France. En 2021, le Groupe a renforcé ses partenariats avec des leaders européens ou mondiaux de l'e-commerce : Ocado, Monoprix (unique partenaire d'Amazon sur les courses livrées à domicile avec l'arrêt de son activité en propre) le click & collect depuis les enseignes Casino (85 magasins à date sur une cible de 180), lockers dans plus de 800 magasins, partenariat Gorillas.

Le Groupe compte 639 magasins équipés de solutions autonomes fin 2021 (vs 533 fin 2020) facilitant les ouvertures le soir et le week-end. 63 % des paiements en hypermarchés Géant et en supermarchés Casino sont désormais réalisés par smartphone ou caisse automatique (vs respectivement 61 % et 48 % fin 2020). Les porteurs de l'application CasinoMax représentent 26 % des ventes en hypermarchés et supermarchés à fin 2021 (vs 22 % fin 2020).

Cdiscount, une activité en bonne santé

Le chiffre d'affaires annuel de Cnova (Cdiscount) s'élève à 2,17 milliards d'euros, en baisse de 2,6 % par rapport à 2020. Cdiscount affiche un volume d'affaires (GMV) de 4,2 Mds€, en hausse de +8 % sur deux ans et stable par rapport à une année 2020 exceptionnelle en raison du contexte sanitaire, avec un accroissement de la part de la marketplace (+6,7 pts vs 2019) à 45,2 %. Elle continue de croître avec un GMV de 1,5 Md€, en hausse de +22 % sur deux ans (stable sur un an), représentant une quote-part du GMV en progression +6,7 pts sur deux ans (+1,3 pt sur un an). Les revenus marketplace s'élèvent à 193 M€, en croissance de +29 % sur deux ans (+5 % sur un an) .
Les revenus du marketing digital enregistrent une hausse de 75 % sur deux ans (+32 % sur un an). L'enseigne compte de plus en plus de clients fidèles et actifs avec une base de 10 millions de clients actifs, en augmentation de +8 % sur deux ans. Le programme de fidélité Cdiscount à Volonté rassemble désormais plus de 2,5 millions de clients (+20 % sur deux ans, +9 % sur un an), qui bénéficient de 2,8 millions de références disponibles en livraison express. La satisfaction client a atteint un niveau record avec un NPS de 53, en progression de +8,4 pts sur deux ans (+5,7 pts sur un an).
Les activités B2B ont accéléré leur développement en 2021, avec un GMV de 114 M€ en croissance de +30 % sur un an (x3,5 sur deux ans), dont +26 % pour l'écosystème de technologies et services marketplace Octopia (x3,3 sur deux ans) dont l'offre de marketplace clé en main compte désormais 12 contrats majeurs (dont Rakuten) dans 7 pays différents.
Par ailleurs, les offres de logistique C-logistics et C Chez Vous opèrent désormais au profit de 20 clients Enfin, Octopia et Ocado ont conclu un accord afin de proposer la marketplace Octopia aux clients d'Ocado.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande

Retour haut de page