Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

L'e-commerce français génère 129 milliards d'euros en 2021

Publié par Dalila Bouaziz le - mis à jour à
Box with shopping cart logo and France flag, Import Export Shopping online or eCommerce finance delivery service store product shipping, trade, supplier concept.
© amazing studio - stock.adobe.com
Box with shopping cart logo and France flag, Import Export Shopping online or eCommerce finance delivery service store product shipping, trade, supplier concept.

Les ventes en ligne (produits et services) dépassent 129 milliards d'euros en 2021, dont 66,7 milliards pour les ventes de produits, en hausse de 15,1% sur l'année. Sur l'ensemble de l'année écoulée, l'e-commerce est estimé à 14,1% du commerce de détail (vente de produits) soit 0,7 point de plus qu'en 2020.

Je m'abonne
  • Imprimer

La Fevad présente ce jeudi 3 février le bilan 2021 des ventes en ligne. L'e-commerce (produits et services) a dépassé les 129 milliards d'euros en 2021, en hausse de 15,1%, contre 8,5% en 2020. Le secteur retrouve ainsi une croissance à deux chiffres. Les ventes de produits sur internet ont continué à progresser avec +7% vs 2020 soit +42% vs 2019. De son côté, le secteur du transport, tourisme, loisirs est reparti avec +44% vs 2020. Mais il reste toujours en retrait par rapport à 2019 : -16%. Cette année de consolidation marque la poursuite d'une croissance solide et pérenne du secteur du e-commerce, largement plébiscité par une majorité de Français. Le secteur totalise ainsi 129,1 milliards d'euros en 2021 dont 66,7 milliards d'euros pour les ventes de produits.

"Nous observons une différence énorme entre les produits et les services et une variation de croissance trimestre par trimestre, pointe François Momboisse, président de la Fevad. L'importance de l'achat d'occasion se confirme : il a cessé d'être pratiqué par une part de la population, il est aujourd'hui massif. Les audiences quotidiennes des sites comme Leboncoin ou Vinted le confirment."

Au cours des 12 derniers mois, les sites de vente sur internet (produits et services confondus), ont enregistré plus de 2,1 milliards de transactions, soit une hausse de 16%. Le montant moyen d'une transaction a baissé par rapport à 2020 (-0,8%) mais reste au-dessus de son niveau de 2019 (+1,8%) Au cours de l'année 2021, le panier moyen était de 60 euros (61 euros en 2020).
Sur l'ensemble de l'année écoulée, l'e-commerce est estimé à 14,1% du commerce de détail (vente de produits) soit 0,7 point de plus qu'en 2020. Sur l'année 2021, les ventes en ligne des enseignes magasins dépassent le niveau d'activité élevé de 2020, en croissance de 4%, et celles des pure players.

Le nombre de sites marchands actifs progresse de 11% sur un an ; un rythme équivalent à celui de l'année 2020.

Les sites leaders consolident la croissance de 2020

Après une année 2020 exceptionnelle avec un record de croissance, le panel iCE100 se stabilise. Les ventes de produits grand public du panel iCE 100 (mesure de la croissance sur un échantillon constant d'une centaine de sites parmi les sites leaders) ont augmenté de 1,1% en 2021. Si le 1er trimestre 2021 enregistre une hausse de +33,4% par rapport au 1er trimestre 2020, trimestre qui précède le début du premier confinement, la croissance annuelle s'est ensuite ralentie par rapport au reste de l'année 2020, période au cours de la laquelle le panel avait atteint ses plus hauts niveaux. C'est le cas notamment des deux derniers mois de l'année 2021 où le panel enregistre un recul de -15% par rapport à l'année précédente, période au cours de laquelle les ventes avaient progressé de +46% sur un an. Les catégories habillement-mode et mobilier-décoration ont continué à progresser en 2021 avec respectivement +6% et +18%. Les ventes de produits de grande consommation également avec +6% vs 2020. Les catégories produits techniques et beauté, qui avaient le plus fortement progressé en 2020 sont en recul avec -6% et -3%. Les sites de voyage-tourisme ont progressé de 42% sur l'ensemble de l'année. La reprise du secteur, amorcée dès le mois d'avril s'est renforcée au 3e trimestre surtout à partir du mois d'août avec la mise en place du pass sanitaire. Ce rattrapage ne leur permet pas cependant de retrouver le niveau d'avant Covid. Les sites terminent l'année en recul de -25% par rapport à l'année 2019.
Enfin, les ventes aux professionnels du panel iCE 100, avec une croissance annuelle de +16,3%, poursuivent leur rythme de progression d'avant crise.

Les ventes sur mobile repartent à la hausse

Les ventes réalisées pour le compte de tiers (sur les places de marché) continuent de progresser. Sur l'année 2021, les places de marché ont progressé de +5%. Leur poids dans le volume d'affaires des sites qui les hébergent (Panel iCE100 ventes de produits) est de 33% vs 31% en 2020.
Les ventes sur mobile de l'iCM, qui cumulent ventes de produits et ventes de voyages, qui ont été freinées en 2020 par le recul des ventes de transport, voyage, billetterie, etc... retrouvent une croissance à 2 chiffres avec +23% notamment grâce à la reprise des ventes de Voyage/Tourisme. Après +37% au mois d'octobre et +21% au mois de novembre, elles n'ont néanmoins progressé que de 3% au mois de décembre en raison du ralentissement des ventes de voyages avec la reprise de l'épidémie.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande

Retour haut de page