Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

L'e-commerce français génère 30,6 milliards d'euros au 3e trimestre, en hausse de 15%

Publié par Dalila Bouaziz le | Mis à jour le
L'e-commerce français génère 30,6 milliards d'euros au 3e trimestre, en hausse de 15%

Au 3e trimestre, la croissance de l'e-commerce s'élève à 15%, tirée par la reprise du secteur des services (20% de croissance). 515 millions de transactions ont été effectuées en ligne au 3e trimestre, pour un chiffre d'affaires total de 30,6 milliards. Le commerce en ligne s'apprête à franchir le cap des 130 milliards à la fin de l'année.

Je m'abonne
  • Imprimer

Ce jeudi 25 novembre, la Fevad a présenté les résultats de son baromètre sur les ventes internet au 3e trimestre et ses prévisions pour la fin de l'année. Les ventes en ligne enregistrent une hausse de 15% au dernier trimestre, tirées par la poursuite de la reprise du secteur des services (20% de croissance). 515 millions de transactions ont été effectuées en ligne au 3e trimestre, pour un chiffre d'affaires total de 30,6 milliards (vs 26,6 milliards d'euros au 3e trimestre 2020). "Le mobilier, la décoration, l'électronique et l'alimentaire restent les secteurs en plus forte hausse", souligne Marc Lolivier, délégué général de la Fevad.

Après un chiffre d'affaires cumulé de 92,1 milliards sur les neuf premiers mois, l'e-commerce devrait atteindre 130 milliards pour l'ensemble de l'année 2021.

Avec 59,50 euros, le montant moyen d'une transaction est identique à celui du même trimestre de 2020. La fréquence d'achat continue de progresser passant à 14,5 transactions par acheteur par trimestre (vs 13,8 au 3e trimestre 2020) pour un total de 863 euros soit 48 euros de plus en un an.

Le nombre de sites marchands actifs est en progression de 13% par rapport au 3e trimestre de 2020. L'e-tourisme reprend des couleurs avec une progression de 48%.

Les ventes de produits grand public du panel iCE 100 (mesure de la croissance sur un échantillon constant d'une centaine de sites parmi les sites leaders) maintiennent presque le niveau atteint au 3e trimestre 2020 avec -1,5% (+21% vs T3 2019). Bien que la situation épidémique se soit améliorée, la dynamique sur internet se poursuit.

Si les ventes d'habillement ont ralenti depuis la réouverture des magasins (-6% vs T3 2020), comme celles de beauté/santé (-10%), les produits techniques maintiennent leur niveau (+1%) comme les ventes de mobilier/décoration (+2%). L'essor des ventes de PGC sur internet est toujours là avec +7% par rapport au 3e trimestre 2020 et +47% par rapport au 3e trimestre 2019 (source : NielsenIQ)

Les ventes sur internet auprès des enseignes magasins continuent de progresser mais plus lentement depuis la réouverture des magasins : +3% vs T3 2020 soit +32% vs T3 2019.

Les ventes aux professionnels du panel iCE 100 dépassent leur niveau d'activité qui était déjà en rebond l'an dernier après le recul du 1er confinement : +4% vs le 3e trimestre 2020 et +25% vs le 3e trimestre 2019.

La reprise du secteur voyages/loisirs amorcée à partir du mois d'avril s'est renforcée au 3e trimestre avec +48% par rapport au 3ème trimestre 2020 mais -10% par rapport au même trimestre de 2019.

Les ventes sur mobile s'accélèrent

Les ventes réalisées sur les places de marché stabilisent leur niveau atteint l'an dernier avec -2,7% vs le 3e trimestre 2020 soit +19% par rapport au 3e trimestre 2019. Comme pour les ventes en propre des sites, le décalage de la date des soldes a entraîné un recul au mois d'août sans véritable accélération au mois de juillet.

Les ventes sur mobile de l'iCM, qui cumulent ventes de produits et ventes de voyages, accélèrent grâce à la reprise récente des ventes de voyages/loisirs : +21% vs le 3e trimestre 2020 et +29% vs le 3e trimestre 2019. Les ventes de produits sur mobile qui sont soutenues depuis le 1er confinement continuent à progresser de 13%.

L'e-commerce devrait atteindre 130 milliards d'euros en 2021

Le cap des 2 milliards de transactions devrait être franchi en 2021. Avec un chiffre d'affaires cumulé de 92,1 milliards sur les 9 premiers mois, les ventes de produits et de services sur internet ont progressé de 18% par rapport à la même période l'an dernier.

Au 4e trimestre 2021, les ventes sur internet pourraient dépasser 37 milliards d'euros portées par la poursuite de la reprise du secteur transport, tourisme, loisirs. Sur les produits, le niveau des ventes pourrait être un peu en deçà de ce qu'il était l'an dernier avec le 2e confinement.

Le chiffre d'affaires annuel de l'e-commerce en 2021, produits et services confondus, devrait ainsi approcher 130 milliards d'euros, en hausse de 15% vs l'année 2020.

"La part de marché de l'e-commerce sur le commerce de détail devrait passer à 14% en 2021, en hausse d'un point", indique Marc Lolivier.


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande