Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

[Reportage] Au coeur de la plus grande plateforme de tri Colissimo

Publié par le

L'essor exponentiel du commerce en ligne conduit La Poste à adapter son outil industriel et logistique. Dernier investissement en date, l'ouverture de la plus grande plateforme Colissimo "Ile-de-France Sud" en avril dernier, implantée à Montereau-sur-le-Jard, capable de trier 37 000 colis par heure.

Je m'abonne
  • Imprimer

Une croissance régulière du volume de colis traités

Près de 471 millions de colis traités en 2020: un record pour Colissimo. En l'espace de cinq ans, la croissance soutenue et régulière de l'e-commerce a modifié les habitudes de consommation et les ventes en ligne continuent leur essor. En Ile-de-France, le volume des colis a augmenté de 30% depuis 2016. "2020 a été une année particulière, pointe Marius Billand, directeur du site. En un an, nous avons connu une croissance de 30%." Au premier trimestre 2021, le Groupe a encore vu ses volumes augmenter de 50%.

Depuis quatre ans, La Poste a investi 450 millions d'euros afin d'adapter son outil industriel et logistique (plateformes, machines, etc.) pour accompagner et anticiper cette croissance du commerce en ligne. Quatre plateformes de tri ultramodernes ont été ouvertes en France depuis 2019 (Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France, Côte d'Azur et Ile-de-France Nord). Après deux ans de travaux et un investissement de 41,2 millions d'euros, la plateforme Colissimo "Ile-de-France Sud", située à Montereau-sur-le-Jard à la jonction de plusieurs autoroutes, est la cinquième et plus importante plateforme nouvelle génération en termes de surface et de capacité de traitement. D'une superficie de 23000m2, ce centre de distribution -opérationnel depuis avril- est doté d'un double trieur (Beumer Group) capable de traiter 37 500 colis par heure. "Nous traitons trois fois plus de colis par rapport à nos plateformes de précédente génération sur une surface comparable", souligne Marius Billand. Tous les grands acteurs de l'e-commerce (Amazon, Fnac, Zalando, Leroy Merlin, Etam...) dont l'entrepôt est situé dans le sud de l'Ile-de-France déposent sur la plateforme. Cette dernière joue une fonction de hub, en regroupant les flux de plusieurs centres de tri de colis, afin de réduire les liaisons autoroutières. D'ici décembre, 56 liaisons directes (56 sites de distribution ou de dispersion seront atteints en une seule opération de tri sans passer par leur plateforme de rattachement) seront mises en place permettant un dépôt unique.

© Govin Sorel

Le contexte

Chaque jour, 2 millions de colis sont acheminés en France. Cette nouvelle plateforme permet de doubler la capacité de traitement des flux. Elle est principalement destinée au départ de colis. Colissimo souhaite développer la livraison à J+1: l'offre de base étant à 80% à J+2 et 20% à J+1. En moyenne, 350 000 colis sont triés quotidiennement sur la plateforme de 7h à 3h du matin, 6 jours sur 7. Cette nouvelle plateforme reprend une partie de l'activité de celle de Moissy-Cramayel située dans le même département (Seine-et-Marne). Cette dernière sera transformée en plateforme mixte incluant une activité de livraison des colis.

Cette plateforme, dont la conception et la construction ont été pilotées par Poste Immo, joue un rôle essentiel dans l'optimisation de la gestion des flux via sa vocation de hub, pour 12 départements (Ardennes, Aube, Marne, Haute-Marne, Nièvre, Yonne, Paris, Seine-et-Marne, Yvelines, Essonne, Hauts-de-Seine et Val-de-Marne). En réduisant le nombre de kilomètres parcourus, cette organisation permet d'optimiser le transport des colis. Le mode de chargement des camions en vrac (les colis sont dépalettisés) combiné à l'utilisation de caisses mobiles (containers) permet de multiplier par trois les colis par rapport à un semi-remorque (en moyenne de 1300 à 3000 colis).

Trajet sur le convoyeur

Les opérateurs chargent sur le convoyeur les colis pesés et scannés. Ils sont envoyés automatiquement sur le quai de sortie, en fonction des codes postaux lus sur l'étiquette par les lecteurs. Le colis met au maximum 6 minutes pour faire l'ensemble du trajet.

Un système de priorisation

La plateforme est équipée de la technologie "By-pass" -une première- afin d'augmenter la capacité de tri de près de 50%. Ce système de convoyage permet au colis à mi-parcours de prendre un raccourci sur le trieur en rejoignant plus vite la porte de sortie.

2 mètres par seconde

Les colis se suivent au rythme de 2 mètres par seconde. Chaque trieur est composé de 1500 tapis roulants qui permettent l'injection du colis dans un premier temps puis l'éjection vers les sorties. 330 personnes travaillent sur le site sur une plage de 24h.

La lutte contre les troubles musculo-squelettiques

Le déchargement est facilité par 24 "Express Snoot". Cet outil d'aide à la manutention est un bras articulé positionné au bout de l'encamionneur permettant de faire glisser les colis plutôt que de les porter. Il se déplace pour être toujours au plus près des opérateurs.

Dalila Bouaziz

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet

Retour haut de page