Consommation : quels sont les produits stars de ce reconfinement ?

Publié par Dalila Bouaziz le | Mis à jour le
Consommation : quels sont les produits stars de ce reconfinement ?
© Piman Khrutmuang - stock.adobe.com

La consommation a connu trois journées hors normes - du mercredi 28 au vendredi 30/10. Les consommateurs se sont précipités sur les courses alimentaires, en magasins mais aussi on line. Papier toilette et farines retrouvent des niveaux de ventes très proches du pic de mars.

Je m'abonne
  • Imprimer

Nielsen a analysé les comportements des Français ces derniers jours et leur réaction aux rumeurs puis à l'annonce officielle d'un nouveau confinement, afin de les comparer au confinement du printemps.

Avec 23% de hausse de chiffre d'affaires par rapport à l'an passé, la semaine dernière a montré - à nouveau - des achats hors normes de la part des foyers français. Après les deux semaines inédites de la mi-mars (semaine de stockage pré-confinement et celle du confinement), il s'agit de la 3e plus forte progression observée cette année pour les PGC (produits de grande consommation).

Et avec plus de 2,6 milliards d'euros dépensés en produits de grande consommation, il s'agit même du 2e chiffre d'affaires hebdomadaire de 2020 - toujours derrière la semaine allant du 9 au 15 mars, marquée par une ruée en magasins avant le confinement du printemps.

Certes, pour la grande consommation, les derniers jours restent à bonne distance des journées records du printemps : le vendredi 13 mars et le lundi 16 mars (respectivement 606 et 753 millions d'euros) resteront sans doute longtemps inégalés. Mais avec 436 et 495 millions d'euros réalisés, les 28 et 29 octobre 2020 sont néanmoins pour la grande consommation les premiers mercredis et jeudis des deux dernières années !

Rayon jouets, les performances sont tout aussi hors normes : le jeudi 29 octobre les ventes atteignent 90% du chiffre d'affaires du samedi 21 décembre 2019, jusqu'ici le meilleur jour de ventes de ces deux dernières années.

Des courses massives en magasin et en ligne

L'ensemble des circuits de la grande distribution alimentaire a participé à la dynamique de la semaine.


L'e-commerce confirme sa progression, que ce soit en drive, en livraison à domicile... ou via les drives piétons.

"Comme au printemps, les ventes ont nettement progressé quel que soit le circuit, stimulées par une flambée du panier moyen, analyse Daniel Ducrocq, directeur des services à la distribution. C'est encore une fois l'e-commerce qui affiche la plus forte croissance, ce qui explique les difficultés d'accès aux sites drives des enseignes, et les ruptures rencontrées sur les catégories de produits les plus sensibles."

Les produits stars de ce 2e confinement

Comme en mars, les Français ont privilégié certains produits lors de leurs courses de plein pré-confinement, fréquentant tout particulièrement les rayons papier (pour le papier toilette, l'essuie-tout...), épicerie salée (féculents et conserves), entretien et surgelés.

Le classement des plus fortes progressions confirme en effet les tendances du printemps, avec papier hygiénique, farine et pâtes sur le podium aux côtés des premiers soins (incluant les gels hydro-alcooliques). Les progressions sont spectaculaires mais toutefois en-deçà des évolutions observées à la mi-mars : la progression des farines est ainsi de +150% la semaine dernière, contre +180% du 9 au 15 mars. A noter néanmoins que sur la seule journée de mercredi (19 octobre, annonce du confinement), les ventes ont été multipliées par quatre !

Au sein de l'épicerie salée, les hausses confirment que les Français ont à nouveau rempli leurs placards, non seulement de pâtes, mais aussi de conserves de légumes (+50%) ou de riz (+75) par exemple. Cette semaine est également marquée par des velléités de ménage d'automne, après celui du printemps, puisque le rayon entretien affiche un +32% sur la semaine. Les lessives (+37%), l'eau de javel (+45%), les lingettes ménagères (+83%) ou les nettoyants ménagers (+58%) affichent les meilleures croissances du rayon.

En mars dernier, le rayon surgelé salé se découvrait une seconde jeunesse avec des résultats mémorables, résultats qui se confirment en cette nouvelle semaine de confinement avec une croissance à +31%. Ce sont toujours les plats cuisinés (+24%), les légumes cuisinés (+50%) et la viande surgelée (+55%) qui se démarquent au sein du rayon.

Côté hygiène beauté (+29%), les catégories ne sont pas en reste puisque les achats de stockage s'observent également sur les gels bain / douche (+31%), les dentifrices (+30%) ou encore les savons (+89%).

La dynamique est moindre pour les boissons sans alcool malgré de très belles progressions sur les eaux plates (+31%) et gazeuses (+29%). Catégorie phénoménale depuis le premier confinement, les sirops affichent également un +29% de croissance.

Enfin et comme attendu, les premiers impacts du nouveau confinement sur les alcools se font sentir avec un repli de 3% qui contraste avec les autres rayons. Après une série impressionnante de semaines en croissance, les ventes d'alcools sont en baisse, que ce soit pour les whiskies (-9%), les anisés (-4%) ou la vodka (-12%). Si les bières progressent toujours (+6%), les rhums sont tout juste stables (-0.1%).

Une 2e vague de ventes hors normes ?

En prenant du recul sur l'ensemble de l'année, un second pic de ventes exceptionnelles est ainsi clairement visible sur les catégories les plus "confinement-dépendantes" les 28 et 29 octobre dernier. Pour le papier hygiénique, le niveau de ventes approche même les niveaux records de la mi-mars.

Bien que très nette, la hausse de consommation des Français la semaine passée reste moins élevée que le pic observé à la mi-mars. Élément significatif de cette moindre ruée en rayons, la disponibilité des produits en rayon reste bien plus forte qu'elle ne l'avait été en mars.


Les indicateurs de disponibilité des produits en rayons sont ainsi, jusqu'ici, bien meilleurs qu'au printemps, quand les difficultés logistiques étaient plus contraignantes. Pour les prochaines semaines, on peut s'attendre à une frénésie d'achats moindre que lors du premier confinement, ce qui n'empêchera pas de boucler l'année 2020 avec une croissance des ventes à la fois inédite mais aussi encore plus forte que ce qu'il était possible de prévoir il y a à peine quelques semaines.


Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et Relationclientmag.fr, ainsi que les magazines print associés, je couvre l'actualité des enseignes [...]...

Voir la fiche
Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet

Retail

Par Stéphanie Marius

La crise économique n'entame pas la bonne santé de GensDeConfiance. La plateforme C to C fondée sur le parrainage tente d'ouvrir son modèle [...]