Nrf

#NRF2020 Focus sur 3 magasins expérientiels aux USA

Publié par Dalila Bouaziz le

Découvrez trois magasins expérientiels new-yorkais aux concepts inédits en France, à l'occasion de l'événement international du retail, le Retail's Big Show à New York, jusqu'au 14 janvier. Visite guidée de ces points de vente qui renouvellent le commerce physique.

Je m'abonne
  • Imprimer
Showfields ou quand l'expérience en magasin devient le produit

Situé au coeur de Manhattan, à NoHo, Showfields -qui se qualifie comme "le magasin le plus intéressant du monde"- propose sur quatre étages une expérience totalement déroutante et inédite aux consommateurs via son showroom connecté de 1 300 mètres carrés. Une immersion dans l'art et dans les produits -souvent ludiques et pointus- à travers un ensemble de pop-up stores toutes issues des DNVB -Digitally Natives Vertical Brands-. Les marques sélectionnées présentent ainsi des ustensiles de cuisine, des cosmétiques, des vêtements, en passant par des objets connectés et aux accessoires... "Allez dans les rues de Milan, Paris ou New York, tout est pareil, souligne le co-fondateur de Showfield, Tal Zvi Nathanel. Il y a peu de raisons de s'enthousiasmer. Les clients ont évolué, mais pas la vente au détail physique. Notre objectif est de devenir la principale plateforme de découverte hors ligne."

Chez Showfields, les acheteurs ne se contentent pas de regarder les produits, ils en font l'expérience. Au dernier étage du bâtiment, un loft -en constante évolution- propose des ateliers d'art, des cours de yoga, des concerts en passant par des événements collaboratifs de marque. Tout est fait pour créer une communauté de consommateurs. Et sur deux étages, les clients sont transportés dans une expérience théâtrale immersive reliant l'art et le commerce où il est possible de toucher, sentir, manger et tester tous les produits. Showfields demeure un magasin puisque après avoir testé les produits, les clients ont la possibilité de les acheter. Tout au long du parcours, des oeuvres d'artistes ornent les murs du point de vente.

Selon Forbes, les propriétaires des pop-up stores paient une cotisation mensuelle de l'ordre de 5 000 à 15 000 dollars et conservent tous les revenus de vente qui en résultent. En février dernier, Showfields a levé 11 millions de dollars pour poursuivre son développement commercial.

Journaliste pour Ecommercemag.fr, Relationclientmag.fr et E-marketing.fr. Je suis en veille sur le retail, la consommation, mais pas que...

...

Voir la fiche
Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Retail

Par La rédaction

La rédaction a réalisé pour vous une sélection d'informations percutantes. Au menu cette semaine: Walmart déploie des robots chargés des inventaires [...]

Retail

Par Dalila Bouaziz

Le distributeur français rachète la start-up Potager City, spécialiste de la livraison par abonnement en ligne de paniers de fruits et légumes [...]