[Stratégie] Maisons du Monde, la palme de l'omnicanal

Publié par Dalila Bouaziz le

En avance sur ses concurrents, l'entreprise cotée de meubles et de décoration, rentable et à forte croissance, s'appuie sur un modèle omnicanal depuis 2006. Un point fort dans sa stratégie de développement, où l'e-commerce pèse déjà plus de 20% de son chiffre d'affaires.

Je m'abonne
  • Imprimer
M-commerce : une audience mobile

"Le mobile représente une forte part de notre audience, précise la directrice de l'expérience client. Depuis plusieurs années, nous avons adopté une démarche de mobile first. Néanmoins, nous ne parlons pas forcément de m-commerce, car notre site web est en responsive." En 2017, le trafic sur mobile dominait avec 64% des visites. "Le mobile reste un outil plus complexe que le desktop pour accéder aux produits, souligne Ana Sculy-Logotheti. Nous cherchons donc sans cesse à améliorer l'expérience utilisateur, quel que soit le canal avec lequel le client se connecte."

Les développements du site sont effectués en interne par l'équipe digitale. En mars 2018, Maisons du Monde s'est associée à Pinterest, dans un partenariat exclusif, avec la mise en place d'une fonctionnalité "Shop the look". Les utilisateurs du réseau social peuvent acheter les produits qu'ils découvrent sur leurs épingles de décoration et d'aménagement de l'enseigne. Ils sont, pour cela, redirigés vers le site marchand de la marque. Maisons du Monde est la première marque présente sur Pinterest dans son secteur, avec plus de 100 000 abonnés, l'ameublement étant une catégorie-phare du réseau.

Journaliste pour Ecommercemag.fr, Relationclientmag.fr et E-marketing.fr. Je suis en veille sur le retail, la consommation, mais pas que...

...

Voir la fiche
Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Retail

Par Édouard Nattée (Foxintelligence)

Le modèle classique du retail est en train de s'effondrer, bousculé par la fulgurante progression des marketplaces. Mais aussi par une deuxième [...]

Retail

Par Dalila Bouaziz

Le ministère français de l'Économie et des Finances demande à la justice d'infliger une amende maximale de 117,3 millions d'euros au distributeur [...]