Amazon rouvre progressivement ses entrepôts

Publié par Dalila Bouaziz le - mis à jour à
Amazon rouvre progressivement ses entrepôts

L'e-commerçant a conclu un accord avec ses partenaires sociaux pour rouvrir en toute sécurité et progressivement ses six entrepôts en France, fermés depuis le 16 avril à la suite de deux décisions de justice.

Je m'abonne
  • Imprimer

Amazon s'accorde avec les syndicats pour une réouverture en France à partir du 19 mai, indique l'AFP. La plateforme en ligne a finalement conclu un accord avec les partenaires sociaux pour rouvrir en toute sécurité et progressivement ses six entrepôts en France, fermés depuis le 16 avril à la suite de deux décisions de justice.

"Les organisations syndicales CFDT, CGT, FO et SUD et la direction d'Amazon viennent de s'accorder sur les conditions de reprise de l'activité des six entrepôts implantés sur notre territoire, à partir du 19 mai", ont annoncé les syndicats. Amazon a confirmé pour sa part finaliser "actuellement des discussions avec les représentants du personnel et les Comités sociaux et économiques de l'entreprise (des) sites" en vue d'une "réouverture progressive des centres de distribution à partir du 19 mai".

Une reprise progressive

Sur la première phase, entre ce mardi 19 mai et lundi 25 mai, 50% des effectifs normaux au maximum seront autorisés à travailler, sur la base du volontariat. 30% des salariés se sont portés volontaires pour reprendre le travail ce mardi. L'accord prévoit une prime horaire de deux euros jusqu'au 2 juin. Les salariés restant chez eux toucheront sur la même période l'intégralité de leur salaire.

Amazon a également accepté de réduire d'un quart d'heure le temps de travail quotidien, ce qui permettra d'introduire un délai d'une demi-heure entre les équipes du matin et de l'après-midi et de réduire ainsi la fréquentation des vestiaires où les employés se changent et les passages aux portes d'accès aux entrepôts.

Des entrepôts fermés depuis un mois

Les six entrepôts d'Amazon en France sont fermés depuis le 16 avril, après deux jugements enjoignant à l'entreprise de procéder à une évaluation des risques liés au coronavirus avec les représentants du personnel. La justice pointait des manquements de sécurité, notamment dans les vestiaires ou aux portiques d'entrée et surtout demandait à Amazon de consulter les représentants du personnel et non d'imposer unilatéralement des mesures.

Selon les syndicats, "la reprise sera progressive. Elle se fera sur le principe du volontariat, avec des mesures incitatives". Les modalités précises de cette reprise, notamment la "montée en charge" du nombre de salariés appelés à travailler dans les entrepôts doit être finalisée ce lundi 18 mai lors de CSE (comités sociaux et économiques).

La Cour d'appel de Versailles avait confirmé le 24 avril l'ordonnance du 14 avril qui imposait à Amazon de procéder à une évaluation des risques professionnels liés à l'épidémie de Covid-19, et lui demandait en attendant à se limiter à des produits essentiels (informatique, santé, nutrition, épicerie...) sous astreinte de 100 000 euros par infraction.

Le géant du commerce en ligne, jugeant impossible de se plier à cette contrainte sans risquer d'infraction, avait préféré fermer ses entrepôts, tout en poursuivant les livraisons depuis ses plateformes à l'étranger et certains sites français non concernés par l'injonction. Les salariés des entrepôts restaient payés à 100% par l'entreprise, le gouvernement français ayant refusé de les prendre en charge au titre du chômage partiel car la situation ne résultait pas selon lui de la crise du Covid-19, mais d'une injonction de justice.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et Relationclientmag.fr, ainsi que les magazines print associés, je couvre l'actualité des enseignes [...]...

Voir la fiche
Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet