Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de la Gestion du temps
Chapitre I : Privilégier l'essentiel

Fiche 03 : La méthode des états désirés

  • Retrouvez 8 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 30 nov. 2017
©

La boîte à outils de la Gestion du temps

8 chapitres / 70 fiches

Tracer mentalement le chemin pour réaliser ses rêves


En résumé

La méthode des états désirés est un exercice de visualisation du futur, à l'instar des techniques employées par les sportifs de haut niveau.

Issue de la PNL (Programmation neurolinguistique), elle consiste à imaginer notre projet réussi et à voyager mentalement dans le temps :

  • pour visualiser concrètement le rêve réalisé, lui donner forme et consistance ;
  • pour vérifier que les conséquences sont acceptables s'il est atteint ;
  • pour visualiser " rétrospectivement " le chemin parcouru et identifier le premier pas à mettre en oeuvre aujourd'hui pour marcher dans la direction de notre rêve.

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Les rêves que nous ne réalisons pas nous éloignent de nous. Si ces projets meurent, c'est parce que nous n'osons pas les mettre en oeuvre. Ils nous semblent trop vastes, trop incertains, et nous avons peur des changements qu'ils impliqueraient si nous leur donnions vie.

La méthode des états désirés permet de se projeter mentalement dans le changement pour l'apprivoiser et trouver la ressource de faire le premier pas.

Contexte

Cette méthode s'applique à tous nos projets de changement : modifier nos sphères de vie, organiser notre temps différemment ou réaliser notre OPP (outil 2).

Comment l'utiliser ?

Étapes

> Placez-vous d'abord au moment de la réussite de votre projet (1) : vous êtes parvenu à mettre en place l'organisation que vous souhaitiez, vous réalisez les activités dont vous rêviez. Vous êtes satisfait, efficace, votre vie est équilibrée.

  • À quelle date voulez-vous avoir réussi ?
  • Concrètement, quels sont les critères de réussite ? Que constatez-vous ? Qui voyez-vous ? Quels sont vos dialogues ? Quelles sensations ressentez-vous ?

> Avancez maintenant 6 mois après la réussite de votre projet (2).

  • Quelles sont les conséquences probables ?
  • Y a-t-il des effets indésirables ?
  • Si oui, êtes-vous prêt à les assumer ?
  • Si non, comment les atténuer ?

> Revenez à la date de la réussite de votre projet.

  • Quelles actions avez-vous mises en place pour réussir ? (3)
  • Quels obstacles avez-vous rencontrés sur votre chemin ? (4)
  • Qu'avez-vous fait pour les surmonter ?

> Revenez à aujourd'hui (5).

  • Quels sont les premiers pas que vous allez mettre en oeuvre pour réussir votre projet ?

Planifiez vos actions en intégrant les réponses aux questions précédentes, anticipez les obstacles.

Méthodologie et conseils

> À chaque étape, veillez à vous installer mentalement à l'époque indiquée : pour les étapes 1 à 4, votre projet est réalisé. Parlez (à voix haute) au présent en étapes 1 et 2, au passé en étapes 3 et 4.

> Pour cheminer dans le temps, vous pouvez vous aider d'un " marquage au sol " : écrivez les dates sur des bandes de papier que vous positionnez sur une " ligne de temps " et déplacez-vous à chaque étape.

> Choisissez des premiers pas faciles à effectuer. Même petits, ils sont déterminants car ils vous placent dans la bonne direction.

> Pour les projets à long terme (5 ou 6 ans), vous pouvez placer des jalons tous les 2 ans et répondre aux questions des étapes 3 et 4 en remontant le temps.

Avantages

  • Cette méthode permet de tester notre choix : si les effets indésirables sont trop forts, nous renoncerons sans regret au projet.

Précautions à prendre

  • La date précise est impérative : les projets sans échéance ne sont jamais réalisés.
  • Prenez le temps d'explorer l'étape 2. Si vous n'exprimez pas consciemment les effets indésirables, ils vous freineront de toute façon inconsciemment, et vous trouverez mille bonnes raisons de ne pas démarrer votre projet.

Pascale Bélorgey