Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils du Design management

Chapitre V : Gérer un projet design

  • Retrouvez 9 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 28 nov. 2017
©

La boîte à outils du Design management

9 chapitres / 52 fiches

La gestion de projet est un exercice exigeant où 3 valeurs sont essentielles : équilibre, rigueur et créativité.

  • Imprimer

Équilibre pour respecter les injonctions parfois paradoxales du marché : " Surprenez-nous par un nouveau produit mais ne perturbez pas trop nos habitudes ! " Rigueur pour honorer le cahier des charges imposé. Créativité pour dépasser, voire déformer, le cadre et se différencier. Gérer un projet design ajoute une difficulté supplémentaire pour un manager. Non seulement tous les acteurs de l'entreprise ne sont pas familiarisés avec le design, mais l'objet du projet est par lui-même créatif, original, novateur, inédit. Il existe de nombreux manuels sur la gestion de projet, et le lecteur est encouragé à les consulter. Ce dossier propose de se focaliser sur certains outils dans la situation de création d'un nouveau produit en collaboration avec un designer. Nous ne distinguons pas le statut du designer ; il peut être en agence, indépendant ou intégré. Toutefois, le manager doit mesurer que, selon le statut, la gestion du projet design sera différente. Sa relation professionnelle ne sera pas identique si le designer est un salarié ou s'il est un prestataire de service. En cas de conflit, notamment, il ne s'orientera pas vers le même type de résolution.

Le mode projet, une organisation à retenir

Nous adoptons le " mode projet " pour détailler comment un produit est créé avec un designer, car il s'agit de l'organisation la plus répandue. De plus, cela nous permet de rappeler le caractère dynamique du design et non le circonscrire à une discipline de conception statique. En effet, le déploiement d'un projet en général transforme l'entreprise. Le projet est irréversible : il y a un début et une fin. Il favorise la prise de risque et l'ouverture ; le design pousse vers l'identification des tendances et la découverte d'autres horizons. Le projet soutient la transversalité et la combinaison de compétences variées (designer, marketeur, financier, juriste, ingénieur...), ce qui permet aux différents corps de métier de l'entreprise de se rencontrer et de travailler ensemble.

L'équipe du projet design doit tout d'abord être formée et identifiée. Cela a le mérite de dessiner les frontières du projet à travers les membres qui le compose, de penser les moyens à mettre en place pour les motiver et lancer le projet design. Si l'outil 14 a permis de comprendre comment définir la problématique design, il s'agit ici de permettre à l'équipe de se l'approprier. Cette étape de début de projet est l'occasion pour le manager de vérifier que le propos a été clair, et pour l'équipe, d'apprécier les points de difficultés à surmonter de prime abord et, surtout, de s'approprier le cahier des charges.

Des points clés à étudier

Au cours du projet design, la créativité va pleinement s'exprimer par la divergence et la convergence. Les résultats de ces deux phases se concrétisent à travers des représentations spécifiques. C'est ici que l'on va mesurer la qualité de l'équipe du projet design face à la problématique. A-t-elle su être rigoureuse et créative ? Le déploiement du projet design est censé favoriser ces deux qualités en sus de l'équilibre explicité plus haut. Le triptyque " coût-qualité-temps " est décortiqué en fin de dossier car prisme d'analyse incontournable pour un chef de projet design.

Importance des hommes et des femmes dans le projet

Nous avons fait le choix de développer pour la plupart des outils de ce dossier la dimensionRH, car elle est souvent un des enjeux pour le manager. Le projet est porté et porte les hommes et les femmes impliqués dans le développement du nouveau produit. À cela s'ajoute que les outils de créativité nécessitent une énergie et un enthousiasme de la part de l'ensemble des acteurs. Enfin, pour simplifier le propos, nous considérons généralement que le chef de projet est designer manager. Naturellement, un manager transversal pourrait également jouer ce rôle.

Bérangère SZOSTAK, François LENFANT