En ce moment En ce moment
Méthodologie

La boîte à outils du chef de projet

Chapitre V : Préserver l'engagement

  • Retrouvez 10 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 31 août 2016
©

La boîte à outils du chef de projet

7 chapitres / 74 fiches

Manager une équipe projet, c'est la conduire à la performance, c'est obtenir des résultats à travers l'engagement de quelques experts sur lesquels le chef de projet n'a (bien souvent) aucune autorité hiérarchique. Un des rôles clés du chef de projet est donc de créer des conditions favorables à la mobilisation de son équipe. Cela suppose pour lui de maîtriser cinq grands leviers.

  • Imprimer

" Tout engagement génère des compromis, et il est évidemment beaucoup plus facile de rester soi-même en ne faisant rien. " Ethan Hawke


Motiver

Le chef de projet doit tout d'abord trouver les clés qui permettront d'allumer les " moteurs " de ses équipiers, en intégrant bien le fait que chacun d'entre eux sera différent. Le levier de motivation qui animera un équipier pourra potentiellement en démotiver un autre ! Comment faire ? Prendre conscience de l'ensemble des leviers qui existent dans le projet, et prendre le temps d'écouter, d'écouter, d'écouter.

Adapter son style de management

Comme dans beaucoup de choses, l'excès est toxique. Le chef de projet ne peut pas rester 100 % directif tout au long du projet. Pour obtenir l'efficacité de son équipe, il devient équilibriste, et son art consiste à passer d'un style de management à un autre en fonction des situations qu'il rencontre.

Loin des yeux, loin de l'engagement ? Adapter son style de management, c'est aussi intégrer la dimension " distance " à l'équation, et obtenir que les choses se fassent, même quand les équipiers ne se trouvent pas dans le bureau d'à côté.

Rituels

Comment souder une équipe dans un projet où tout est nouveauté, changement, rupture ? Le chef de projet fait vivre des rituels, au travers de réunions récurrentes qui vont permettre à l'équipe projet de conserver des points de repères fixes.

Gérer les désaccords

Les désaccords sont inhérents au fonctionnement en mode projet... et ils sont même souhaitables ! Un désaccord bien géré est vecteur d'engagement et de solutions nouvelles pour le projet.

Le chef de projet joue un rôle clé pour définir le bon mode de résolution de ce désaccord et faire respecter, si nécessaire, les étapes de la négociation de coopération.

Conduire le changement

De nombreux projets bouleversent les compétences, les rôles, les méthodes, voire les valeurs des parties prenantes du projet. Et comme disait Marc Twain : " On ne se débarrasse pas d'une habitude en la jetant par la fenêtre. Il faut lui faire descendre l'escalier, marche après marche. "

Le chef de projet catalyse le changement de 2 manières :

  • en planifiant des actions d'information, de communication, de formation, et de participation des personnes impactées ;
  • en construisant une stratégie d'alliance avec des acteurs influents.

Ce dossier mettra plus partiellement l'accent sur les outils qui permettent d'installer et d'entretenir la motivation et l'engagement des acteurs tout au long du projet.

Jérôme MAES, François DEBOIS © Dunod

Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event