En ce moment En ce moment
Méthodologie

La boîte à outils du chef de projet
Chapitre III : Prévoir les coûts/délais/risques

Fiche 03 : Le diagramme d'enchaînement des activités

  • Retrouvez 15 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 30 août 2016
©

La boîte à outils du chef de projet

7 chapitres / 74 fiches

Le diagramme d'enchaînement des activités est l'outil pivot du calcul des dates du projet. Il permet le calcul des dates au plus tôt et au plus tard de réalisation des activités. Ce faisant, il évite l'effet pervers du fonctionnement en rétroplanning. Il est souvent confondu avec le diagramme de Gantt, dont il diffère par sa plus grande souplesse de représentation graphique. Il permet de calculer le chemin critique du projet et les marges libres et totales de chacune des activités.

  • Imprimer

Diagramme de calcul des dates prévisionnelles de réalisation

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Le diagramme d'enchaînement des activités est une représentation graphique du déroulement du projet. Il permet de :

  • modéliser un déroulement temporel du projet, linéaire, d'un début de phase à une fin de phase, pour toutes les phases du projet ;
  • afficher les interdépendances entre acteurs : chacun peut voir ce que déclenchent ses travaux, au-delà de la tâche immédiatement postérieure, et comprendre les conséquences de ses propres décalages de fin de travaux sur les autres ;
  • quantifier la durée complète du projet ;
  • identifier les branches du réseau qui disposent de marge de manoeuvre de délai dans leur réalisation, pour donner de la latitude aux responsables des travaux concernés ;
  • identifier les tâches qui ne peuvent être décalées ou allongées sans risquer de décaler la fin du projet.

Contexte

Ce diagramme résulte de choix de management du chef de projet et de son équipe.

En fonctionnement à horizon déroulant, il est réalisé sur les seules premières phases. Puis il est complété au fur et à mesure de l'exécution du projet.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Réunir l'équipe de projet et faire positionner les sous-réseaux d'enchaînement entre eux.
  • Susciter les propositions d'enchaînements complémentaires au sein du diagramme. En partant de la fin du projet, identifier les tâches qui doivent être faites en dernier et remonter le temps. En partant du début du projet, identifier les tâches par lesquelles il faut démarrer, et celles qui peuvent être enchaînées de proche en proche.
  • Valider en équipe projet le réseau ainsi construit. Obtenir la validation et l'adhésion des différents responsables des tâches concernés. Auront-ils assez de données ou de livrables en entrée pour réaliser leurs travaux et produire les livrables de la tâche concernée ?

Méthodologie et conseils

Ce schéma est le cadre de référence du calcul des dates de réalisation des activités du projet. Il supporte les méthodes de calcul de date appliquées dans les logiciels courants de planification.

La détermination des enchaînements se fait aussi en tenant compte de la durée prévisionnelle de chaque activité. Les activités longues ne sont généralement pas enchaînées les unes derrière les autres, en séquentiel. L'équipe projet cherche plutôt à les paralléliser.

Il est recommandé de produire des estimations de durée d'activité réalistes et tenables. Puis de procéder aux calculs de dates et à la détermination de la durée totale du projet. Cela donne une durée réaliste et optimale de projet. Dans un deuxième temps, l'équipe pourra procéder à des réductions de durée.

Avantages

  • Le diagramme d'enchaînement des activités donne une vision d'ensemble des délais du projet, avec les marges de manoeuvre disponibles.
  • Il facilite la recherche de solutions de réduction de délais, tout en limitant la prise de risques.

Précautions à prendre

  • Le niveau de maille des activités est capital dans ce schéma. Trop fin, et le schéma est illisible et inexploitable. Trop macroscopique, et il ne permet pas la maîtrise des délais.

Comment être plus efficace ?

Calcul des dates au plus tôt

Le calcul des dates au plus tôt se fait en descendant le diagramme du début jusqu'à la fin du projet, ou de la phase. La date de fin au plus tôt d'une activité est reportée comme date de début au plus tôt de l'activité ou des activités suivantes.

Quand les valeurs possibles sont différentes (cas du schéma ci-dessous, où 8 et 10 sont des candidats possibles pour l'activité D), on reporte la date la plus défavorable : la plus grande des dates de fin au plus tôt.

Calcul des dates au plus tard

Le calcul des dates au plus tard se fait de la fin du projet ou de la phase, en remontant vers le début. La date de début au plus tard d'une activité est reportée comme date de fin au plus tard de l'activité ou des activités précédentes.

Quand les valeurs possibles sont différentes (cas du schéma ci-dessus, où 10 et 8 sont des candidats possibles pour l'activité A), on reporte la date la plus défavorable : la plus petite des dates de début au plus tard.

Détermination du chemin critique

Le chemin critique est un sous-réseau au sein du diagramme d'enchaînement des activités. Il comprend toutes les activités qui ne peuvent être retardées ou allongées sans mettre en péril la date de fin de projet, ou la date de fin de phase.

Il contient donc toutes les activités dont les dates au plus tôt sont égales aux dates au plus tard.

Calcul de la marge libre et de la marge totale

  • La marge totale (MT) d'une activité est le retard ou l'allongement de durée de l'activité qu'il est possible de réaliser sans aucune conséquence sur la date de fin prévue du projet.La marge totale d'une activité est égale à la date de début au plus tard diminué de la date de début au plus tôt.
  • La marge libre (ML) d'une activité est le retard ou l'allongement de durée de l'activité qu'il est possible de réaliser sans aucune conséquence sur aucune des autres activités suivantes. ML = Date de début au plus tôt des activités suivantes - Date de fin au plus tôt

Cas d'un diagramme d'enchaînement associé à toutes les données temporelles

Le chemin critique du diagramme correspond aux activités marquées en gras. Il n'y a ni marge libre, ni marge totale sur ces activités.

La durée prévisionnelle de ce projet est de 16 unités de temps.

Le schéma se lit de gauche à droite. Cependant, la position relative des activités n'est pas significative du moment précis où l'activité va se dérouler. L'activité C et la F semblent se dérouler au même moment, ce qui n'est pas le cas. La C commence plus tard que la F, et dure moins longtemps. Elle se finira obligatoirement au plus tard en même temps que la F.

Jérôme MAES, François DEBOIS © Dunod

Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event