En ce moment En ce moment
Méthodologie

La boîte à outils du chef de projet
Chapitre III : Prévoir les coûts/délais/risques

Fiche 02 : Le tableau des antécédences

  • Retrouvez 15 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 30 août 2016
©

La boîte à outils du chef de projet

7 chapitres / 74 fiches

Le tableau des antécédences liste l'ensemble des activités du projet. Il permet de définir la liste des activités qui peuvent démarrer dès que l'activité précédente est terminée. Les liens ainsi établis sont qualifiés et associables à des décalages positifs ou négatifs. L'élaboration de ce tableau est la première action des activités de planification.

  • Imprimer

Modèle de tableau des antécédences

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Le tableau des antécédences liste l'ensemble des activités du projet et leurs contraintes d'enchaînement. Il permet de :

  • centraliser en un document unique l'ensemble des contraintes d'enchaînement du projet ;
  • donner un accès facile à ces informations pour l'ensemble des membres de l'équipe projet ;
  • décrire de manière détaillée et exhaustive les contraintes d'enchaînement : les enchaînements les plus classiques qui font démarrer des activités quand les précédentes sont terminées (dits " Fin-Début "), mais aussi les autres types d'enchaînement " Fin-Fin ", " Début-Fin ", et " Début-Début ".

Contexte

Ce tableau est classiquement traité par les logiciels de planification de projet. Il est présent sous la forme de l'organigramme des tâches en liste, et contient des colonnes permettant d'indiquer les activités précédentes ou postérieures suivant les cas.

Certains chefs de projet n'utilisent pas de logiciel de planification de projet, et s'appuient sur un tableur du commerce pour produire des plannings simples. La mise en place d'une structure de tableau calée sur celle du tableau des antécédences est alors bénéfique pour que le planning reste suffisamment souple.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Reprendre la totalité des tâches décrites dans l'organigramme des tâches, en se focalisant sur les seules tâches des niveaux les plus bas. Analyser ces tâches et décider de pousser ou de ne pas pousser plus bas leur décomposition. Le niveau le plus fin décidé est appelé dans la suite de ce document " activité ". C'est celui qui est l'objet de la description des contraintes d'enchaînement.
  • Indiquer l'ensemble des contraintes d'enchaînement incontournables, en s'appuyant sur les règles en usage pour la réalisation du projet considéré.
  • Compléter par les contraintes d'enchaînement qui paraissent possibles et aidantes pour la réalisation du projet.

Méthodologie et conseils

Le tableau des antécédences donne la vision des enchaînements d'activités et qualifie ces enchaînements. Il sert de base au tracé du graphe d'enchaînement des activités.

Le choix de la maille de découpage est un élément critique d'efficacité du management de projet. Trop découpée, et le temps de management est augmenté sans valeur ajoutée. Insuffisamment découpée, et la maîtrise n'est plus assurée. Les activités difficiles, sur lesquelles il n'y a que peu de retour d'expérience, doivent être de dimension réduite (quelques jours homme de charge). Les activités connues, effectuées par des contributeurs expérimentés et habitués à ces travaux, peuvent être de taille plus importante.

Avantages

  • Le tableau des antécédences facilite la communication et la formalisation au démarrage de la planification du projet.
  • Il structure les données pour ceux qui n'utilisent pas de logiciel de planification de projet.

Précautions à prendre

  • Les contraintes d'enchaînement facilitent l'organisation du projet, mais contraignent l'exécution. Il faut garder la trace des contraintes qui peuvent être supprimées sans risques.

Comment être plus efficace ?

Il existe différents types de contraintes d'enchaînement :

La contrainte " Fin-Début "

C'est la contrainte la plus classique et la plus intuitive entre deux tâches. La fin d'une activité permet de déclencher le début de la suivante. Il est possible de faire porter un délai positif sur le lien :

Ce délai est la façon la plus élégante de mettre en oeuvre la contrainte de séchage. Il aurait aussi été possible de créer une activité séchage, intercalée entre les deux activités, et sans ressources. Il est aussi possible de faire porter un délai négatif sur le lien :

Ce type de contrainte d'enchaînement associée à un délai négatif est difficile à assumer, une fois défini. En effet, le responsable de la tâche en aval a du mal à savoir quand la tâche amont se situe à sa date de fin moins le délai négatif défini. Cela suppose d'avoir un système de surveillance de l'avancement physique très précis.

La contrainte " Début-Début "

C'est une contrainte peu utilisée, car elle correspond à des cas rares. Elle doit bien être comprise comme le fait de démarrer une tâche permet (ou autorise) de démarrer une autre tâche.

Dans le cas de cet exemple, c'est bien le démarrage réel des travaux d'excavation qui rend utile le nettoyage de la voie publique, à la suite des salissures laissées par les camions.

La contrainte " Fin-Fin "

Par symétrie avec la contrainte " Début-Début ", le fait de finir une tâche déclenche la fin de l'autre tâche. La tâche aval va être arrêtée, quel que soit l'état de son livrable.

Ce genre de contrainte s'applique à des tâches en aval généralement sous forme de " mise à disposition de ressources ".

La contrainte " Début-Fin "

C'est la plus rare des quatre contraintes. Dans l'exemple donné, le démarrage de l'activité d'exploitation du nouveau serveur, qui suppose que les transferts de données ont été réalisés et validés, permet bien d'arrêter l'exploitation de l'ancien serveur, qui était une activité du projet de bascule de serveurs.

Zoom sur la représentation des contraintes d'enchaînement avec un logiciel de gestion de projet

Les différents types de contraintes peuvent être définis et apparaissent graphiquement. Les délais sur les contraintes ne peuvent apparaître automatiquement sur les liens.

Le logiciel prend alors en compte les différentes contraintes définies et procède aux calculs de dates prévisionnelles des activités décrites.

Jérôme MAES, François DEBOIS © Dunod

Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event