En ce moment En ce moment
Méthodologie

La boîte à outils du chef de projet
Chapitre VII : La méthode Scrum

Fiche 12 : La rétrospective de sprint

  • Retrouvez 12 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 1 sept. 2016
©

La boîte à outils du chef de projet

7 chapitres / 74 fiches

La rétrospective de sprint vise à améliorer les façons de faire de l'équipe, en capitalisant sur l'expérience d'un sprint qui se termine. Elle passe donc par 3 temps forts. 1. Le bilan des modes de fonctionnement adoptés lors du sprint. 2. L'identification et regroupement des améliorations possibles. 3. Le choix de l'amélioration prioritaire et planification de sa mise en oeuvre lors du sprint suivant.

  • Imprimer

Une réunion d'une heure pour améliorer les pratiques de l'équipe lors du sprint suivant

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

  • Capitaliser sur ce qui fonctionne bien dans l'équipe.
  • Renforcer l'estime de soi de l'équipe par la prise de conscience de sa " maturité ".
  • Éviter de reproduire certaines erreurs dans les sprints suivants.

Contexte

Cette réunion d'une heure en moyenne se déroule systématiquement à la fin de chaque sprint, et dans un souci d'efficacité, elle peut être adossée à la revue de sprint.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Faire le bilan du sprint passé : ce qui s'est bien passé, ce qui s'est mal passé, ce que l'équipe pourrait améliorer. Ce bilan peut se faire en retraçant les événements clés du sprint, dans l'ordre chronologique.
  • Faire émerger les idées d'amélioration. Ce recueil peut se faire de façon très ouverte et orale sous la forme d'un brainstorming, mais peut également se traiter sous la forme d'un brainwriting : à partir d'une première idée émise par écrit par un participant et transmise à un autre participant, chacun rebondit toujours par écrit sur l'idée précédemment émise jusqu'à épuisement des idées. Les idées sont ensuite listées à tous les participants.
  • Regrouper les idées d'amélioration sous la forme d'un diagramme d'affinités (ou méthode KJ, du nom de son auteur Kawakita Jiro). Ce dernier permet de mettre en lumière des catégories d'idées et de faciliter le travail de sélection des idées pertinentes. Ce travail de regroupement collectif est facilité par l'utilisation de Post-it.
  • Identifier l'amélioration prioritaire : afin que chacun se sente impliqué dans ce choix, donner un capital de 13 points à chaque participant, en leur donnant la consigne suivante : " vous avez la possibilité de miser ces points sur les 3 améliorations qui vous semblent les plus pertinentes : 9 points pour votre coup de coeur, 3 points pour la suivante, et 1 point pour la dernière ". Comptabiliser l'ensemble des points recueillis par chaque amélioration pour repérer celle qui est considérée comme prioritaire.
  • Planifier l'intégration de l'amélioration dans le sprint suivant, en identifiant toutes les tâches nécessaires à sa mise en oeuvre.

Méthodologie et conseils

Les améliorations à apporter peuvent concerner la définition des rôles, la façon d'appliquer les pratiques, les outils à adapter ou à utiliser.

  • Il est indispensable que le climat associé à la rétrospective soit bienveillant, et tourné vers le progrès futur.
  • Afin que la rétrospective ne tourne pas à la " chasse aux sorcières ", il est conseillé de parler aussi bien de ce qui va bien que de ce qui ne va pas !
  • Il est également judicieux de mener une rétrospective plus poussée en fin de release, afin de préparer la release suivante.

Avantages

  • Il s'agit d'une vraie démarche d'amélioration continue.

Précautions à prendre

  • Ne pas chercher à tout améliorer d'un coup : mieux vaut se focaliser sur une amélioration concrète qui peut être mise en oeuvre dans le sprint suivant.

Jérôme MAES, François DEBOIS © Dunod

Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event