En ce moment En ce moment
Méthodologie

La boîte à outils du chef de projet
Chapitre III : Prévoir les coûts/délais/risques

Fiche 12 : La fiche de risque

  • Retrouvez 15 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 30 août 2016
©

La boîte à outils du chef de projet

7 chapitres / 74 fiches

La fiche de risque décrit les risques méritant une attention particulière, et les affecte à un responsable unique. Elle enregistre les caractéristiques du risque, dès son identification, et tout au long de son évolution dans le projet, jusqu'à sa disparition.

  • Imprimer

Exemple de fiche de risque de projet d'un fournisseur de location et d'installation d'équipements vidéo

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

  • Décrire chacun des risques méritant une attention particulière sur le projet.
  • Assurer formellement l'affectation de chacun des risques identifiés à un responsable du risque sur le projet.
  • Documenter l'état du risque au fur et à mesure de son évolution dans le projet.

Contexte

Les fiches de risques sont des documents vivants du projet. Elles sont établies au fil de l'eau du projet et mises à jour en fonction des nouvelles informations disponibles. Elles concernent toutes les parties prenantes du projet.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Au préalable, décrire la modalité d'emploi de la fiche de risque : les propriétés à décrire pour les risques, les échelles de probabilité et d'impact.
  • À l'issue des réunions d'identification des risques, créer une fiche de risque pour chaque risque identifié et n'ayant pu être immédiatement éliminé. Le risque est défini par un nom court, un code et une description synthétique. Le risque est caractérisé par ses propriétés : type de risque, nature de risque, etc. Il est possible de créer des propriétés spécifiques de risque en fonction du projet.
  • Enrichir la fiche de risque de l'évaluation initiale de sa probabilité et de son impact en cas d'apparition. Cette évaluation se fait de manière qualitative pour tous les risques documentés. Une échelle discrète à 4 valeurs sert de référence. Pour la probabilité : 1 pour très peu probable, 2 pour peu probable, 3 pour probable, et 4 pour très probable. Pour l'impact : 1 pour impact très faible, 2 pour impact faible, 3 pour impact important et 4 pour impact catastrophique.
  • Décrire les causes possibles du risque. Il peut y avoir plusieurs causes pour un risque et certains risques peuvent être liés entre eux.
  • Lister les actions à réaliser pour traiter le risque.
  • Une fois ces actions réalisées, procéder à une nouvelle évaluation du risque.

Méthodologie et conseils

Seuls les risques ayant une probabilité ou une gravité supérieure à un seuil défini sont décrits dans une fiche de risque.

  • La fiche de risque vise à décrire, et à mettre sous contrôle la dimension risque du projet. Pour en renforcer l'efficacité, il est judicieux d'impliquer tous les membres de l'équipe projet dans les réunions d'identification des risques, comme dans celles de détermination des plans d'actions.
  • Tous les risques ne doivent pas donner lieu à l'écriture d'une fiche de risque. Il est pertinent de limiter l'élaboration des fiches de risques aux risques dont au moins une des dimensions (probabilité ou impact) est cotée au-dessus de 1.

Avantages

  • Elle met réellement sous contrôle la dimension risque du projet et assure la traçabilité des décisions.
  • Elle aligne toute l'équipe projet sur les risques à considérer et facilite la préparation des comités de pilotage.

Précautions à prendre

  • Les risques peuvent évoluer parfois de manière très rapide, par exemple, lors de l'augmentation de l'impact ou de la probabilité, ou de l'apparition d'une nouvelle cause associée à ce risque. Chaque fiche de risque doit être régulièrement reconsidérée, pour vérifier sa pertinence vis-à-vis de la réalité du projet.

Jérôme MAES, François DEBOIS © Dunod

Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event